Utilisateur:WTHellias/DÉBonsFilms:Expendable 3

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search


Expendable3Affiche.jpg


<section begin=synopsis />Synopsis – Alors, c'est Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Bruce Willis, Chuck Norris et tous leurs copains, et bah ils ont des armes à feu et ils tirent sur des méchants et même qu'il y a des explosions. Sisi, je t'assure ! <section end=synopsis />

BalleStar.pngBalleStar.pngBalleStarOmbre.pngBalleStarOmbre.pngBalleStarOmbre.png – Munitions de la rédaction de Bons Films
BalleStar.pngBalleStar.pngBalleStar.pngBalleStarOmbre.pngBalleStarOmbre.png – Munitions des téléspectateurs


L'avis Bons Films – Le film commence avec Stallone qui appellent ses copains.

« Les copains, vous êtes où ? »

Et là, surprise ! Ses copains lui répondent !

« Ar ! Je suis ici, Sylvester ! »
« Et moi, je suis là ! »
« Moi, j'ai trouvé un bazooka ! Youpi ! »
« KARATÉ ! »
« Håhå, møi j'étåis cåché derrière le mur ! »
« Ouais ! Trop bien les copains »


Quel incroyable retournement de situation, je n'avais vraiment pas vu ça venir ! Et nous n'en sommes qu'à 30 secondes de film ! Quel démarrage de folie ! Je sens que ça va être un bon film !

« Hé, mais il sont où copain Randy Couture et copain Bruce Willis ? »
« Me voilà ! »
« Copain Randy Couture ! Trop bien ! Mais copain Bruce, il veut pas venir ou quoi ? »
« Je ne viendrais que si tu me passes 4 millions de dollars ! »
« Hé mais j'ai pas autant d'argent sur moi en ce moment ! »
« Et bah, tu te démerdera sans moi alors ! »
« Oh non... Je suis triste... »


Ahlala ! Que de drame et de suspense... Comment notre héros vont-ils réussir à se sortir de ce mauvais pas ?

« Hé copain Statham, copain Bruce, il veut pas venir si je lui donne pas 4 millions ! T'a pas une idée pour comment qu'on va faire pour le ramener ? »
« C'est pas grave, laisse-le tomber... De toute façon, si il doit y avoir un chauve qui pointe un revolver en regardant à droite dans ce film, autant que ce soit moi ! »
« Rohlala, t'es dur copain Statham... N'empêche, il nous manque quelqu'un pour jouer le personnage de Monsieur CIA... »
« T'inquiète, je crois qu'il y'a Harrison Ford qui est dans le coin, on n'a qu'à lui demander. »
« Ah ouais ! Bonne idée copain Statham ! Allons-y ! »


Whoa ! Trop fort ! Pendant un moment, j'ai eu peur qu'ils n'arrivent pas à ce sortir de ce mauvais pas, mais en fait ils sont trop puissant ! Y'a pas à dire mais il envoie du pâté ce long-métrage !

Et en plus ils s'en vont chercher l'acteur qui a joué Han Solo !

Enfin, je crois... Merde, j'ai un doute... Harrison Ford, c'est celui qui a joué Han Solo ou Indiana Jones en fait ? Zut... J'ai complètement oublié, arg !

« Hé copain Harrison, tu veux venir dans mon film ? Allez viens, y'a copain Statham, copain Crews et tous les autres copains, ça va être l'éclate ! »
« Ouais, c'est bon j'arrive ! Mais y'a intérêt à y avoir de l'alcool ! »
« Stalone ! Ne crois pas ce qu'il raconte, ce n'est pas Harrison Ford ! C'est un imposteur ! Je suis Harrison Ford ! »
« N'importe quoi, espèce de scélérat ! C'est moi Harrison Ford et c'est toi l'imposteur ! »
« Quoi !? Y'a deux copains Harrison maintenant ? Mais qu'est-ce que c'est que ce bazar ? »
« Mais non, il n'y en a qu'un seul et c'est moi ! »
« Non !, c'est moi ! »
« C'est moi !!! »
« C'EST MOI !!! »
« ... »
« ... »
« ... »


...

« Pardon, je me suis un peu emporté... Vous parliez de quoi ? »
« Du fait que c'est moi le vrai Harrison Ford. »
« Même pas vrai ! C'est moi ! »
« C'EST MOI ! »



« KARATÉ ! »


« C'EST MOI ! »
« Bon bah, je vous laisse vous débrouiller avec ça, moi je dois aller chercher mon copain Wesley qui est enfermé dans un train en Roumanie. »


Super ! On va voir du pays grâce à ce film ! C'est trop bien !

« Bon aller les copains, on va en dans une petite ville en Roumanie, pas trop loin de Bucarest. »
« Øù çå ? »
« Attends, j'ai une carte qui nous indique l'endroit exact. »

Ou
« Åh øui, pour être exåct, c'est exåct ! »
« Bien, allons-y en avion ! »

L'avion : Vroum vroum, je suis un avion !
Stallone : Ah putain ! L'avion, il parle ! Comment c'est possible ?

Incroyable, ils ont même des avions à eux pour voyager ! Ils ont tellement de budget, c'est incroyabilisme !

« Bon alors, les copains, copain Wesley est dans un train, il faut qu'on arrête le train, comment qu'on fait ça ? »
« Moi, je dis qu'on lui tire dessus ! »
« Ouais ! Comme ça, je vais pouvoir essayer mon nouveau bazooka ! »
« Ouais, mais on risque de faire du bobo à Wesley en faisant ça ! »
« C'est pas faux ça... Quelqu'un a-t-il une autre idée qui ne nécessite pas d'arme à feu ? »


« KARATÉ ! »


« Si tu veux mon avis Jet, tu risque de te péter la jambe... »
« J'ai une super idée ! Et si on allait demander au train de gentiment s'arrêter ? »
« Hé copain Randy ! »
« Ouais ? »
« Ta gueule. »
« Oh... Je suis triste maintenant... »
« Ar, moi, je l'aimais bien l'idée de tirer sur le train. »
« Moi aussi. En plus, ça me donne une bonne raison d'utiliser mon nouveau bazooka ! »
« Les gars, on vous a déjà dit que c'était pas possible, ça ! Et puis... »


« Vroum vroum, je suis le train ! »
«  Ah putain ! Le train, il parle ! Comment c'est possible ? »
« Ar, c'est une abomination ! Tirez-lui dessus ! »


« Vroum vroum, je suis le mort ! »
« Ah ! On l'a bien niqué, cette abomination à l’encontre de Dieu ! »


Purée, c'est vraiment des pros de la stratégie ! Je suis en admiration complète face à leur intelligence !

« Hé les mecs, c'est quoi ce bordel ? J'étais tranquille en première classe dans mon train pour Bucarest, et soudain tout a pété ! »
« Bah, c'est nous qu'avons tous fait péter en fait. »
« Mais pourquoi t'as fait ça ? Tu m'as complètement pourri mon voyage en Roumanie maintenant ! Bon, en même temps, c'est vrai que la Roumanie à la base, c'est naze, mais c'est pas la peine d'en rajouter avec des explosion de train ! »
« Oh pardon copain Wesley, on pensait que t'étais emprisonné dans le train en fait... »
« Tu pouvais pas simplement de renseigner avant de faire n'importe quoi ? Et puis, t'imagines comment doivent se sentir tous les gens qui attendait le train ? T'imagines leur désespoir en ce moment ? Hein ? »
« Roh, ils ne doivent être si triste que ça quand même ! »


La voix de la SNCF Romania. : Tou dou dou dou ♪ Le train de Wesley Snipes souffrira d'un retard indéterminé pour cause d'explosion, merci de votre compréhension.
Les gens qui attendait le train : Ô rage, ô désespoir, ça fait bien chier cette histoire de retard !
« Ah ! Tu vois que ça leur fait de mal ! »
« Oui, bah c'est pas ma faute, le train, il s'est mis à parler et... »


Les gens qui attendait le train : Le train a parlé ? Dans ce cas-là, c'est bien fait pour sa gueule à cet abomination envers Dieu !


Ah, j'adore quand tout est bien qui fini bien !

« Hé mais le film est pas encore fini ! »


Oh, pardon, pendant un moment j'ai pensé que... Oh et puis c'est pas vraiment important, vous pouvez reprendre.

« Merci bien, copain auteur de cet article ! »
« Hé påtrøn, c'est qui ce Wesley et pøurquøi c'étåit si impørtånt de le såuver en fåit ? »
« Et bah en fait, j'étais un des membres fondateurs des Expendables avec Stallone, ce qui fait de moi quelqu'un d'une importance capitale pour le groupe ! »
« Et c'est pøur çå qu'åucun de nøus n'å jåmåis entendu pårler de tøi et que tu n'ås jåmåis été mentionné dåns åucun des films précédents ? »
« Exactement ! »
« Mais oui c'est clair ! J'ai tout compris ! Enfin, je crois »
« Copain Randy... Ferme ta gueule s'il te plait. »
« Bon bah, c'était sympa de se revoir et tout, mais je pense que je vais me barrer là. »
« Oh non ! Copain Wesley, reviens ! On a une petite mission à faire, nous, pourquoi tu ne viendrais pas t'amuser avec nous ? »
« *Soupir* Bon, d'accord, je viens, mais on fait ça vite alors ! »


Oh la la, j'ai eu peur que pendant un moment le film s'arrête là, mais en fait non, ça continue. Ils m'ont bien eu ! Hahaha !

« Bon, prenons vite l'avion pour aller quelque part en Afrique pour la prochaine mission ! »


 : noiva'L! noiva nu sius ej ,muorv muorV

Stallone : Et maintenant voilà que cette abomination à l'encontre de Dieu d'avion se mets à parler à l'envers comme une espèce de sataniste du dimanche !
« Bøn påtrøn, øn est en Åfrique, øn fåit quøi måintenånt ? »
« Et bah copain Dolph, on doit aller dans un port avec des méchants qui font du trafic d'arme dedans et les tuer. »
« Attends, c'est qui qu'on doi- »
« C'est les méchants qu'on doit tuer, copain Randy... Pas les armes... Espèce de crétin. »
« Ah d'accord ! Non parce que quand tu as dit "on doit aller dans un port avec des méchants qui font du trafic d'arme dedans et les tuer.", j'ai eu un doute sur qui qu'on devai- »
« J'avais compris, merci... »
« Bon les cons, pendant que vous racontiez n'importe quoi, j'ai trouvé un port là-bas ! »


Il y'a des piquant sur ce port, c'est un un port qui pique.jpg
« Ar, c'est bien un port. Mais comment savoir si c'est le port avec les méchants qu'on doit tuer dedans ? »
« Bah, je pense qu'on devrait envoyer quelqu'un en reconnaissance pour vérifier la présence d'ennemis dans le port et ensuite... »


« Vroum vroum, je suis un port ! »
« ... »
















Pan pan pain pan pan pan pan pan !


Y'a tellement d'action ! C'est trop top de voir ces vétérans du film d'action faire ça ! Youhou ! J'ai du mal à contenir mon impatience pour la suite de cette histoire incroyable !

« Hé mais c'est quoi ce bordel ! Vous êtes en train de bousiller mon port ET mon trafic d'arme en même temps, bande de juifs ! »
« Euh... Copain Gibson ? Mais je ne t'avais pas tué après que tu ais trahi notre groupe en passant du côté obscur de la force ? »
« Exactement, c'est comme tu dis, tu ne m'avais pas tué ! Du coup, je suis vivant »
« Arg, tu oses utiliser la sémantique contre moi ? Espèce de... de... de sale vilain pas beau tout moche !!! »
« Hé mais attendez, ils se connaissent ces deux-là ? »
« Mais bien sûr qu'ils se connaissent, Mel Gibson était aussi un membre fondateur des Expendables, sauf qu'il nous a trahi en faisant du trafic d'arme avec le méchant dictateur de Dictatory et du coup Stallone était pas trop content et on est aller lui péter la gueule. C'était un événement extrêmement important dans l'histoire de notre groupe. Déjà parce que ça concerne les trois membres fondateurs, qui sont tous très importants, mais aussi car ça a provoqué un profond traumatisme chez Stallone. Traumatisme qui du coup est très très important ! »
« Mais si c'était aussi important tous ça, pourquoi est-ce qu'aucun des membres actuels des expendables n'ont connaissances de ces événements et pourquoi que personne n'en a parlé dans les films précédents ? »
« Parce que c'est important justement ! »
« Hé mais vous pouvez pas la fermer les juifs, j'essaie de faire le méchant là ! »
« Copain Gibson, je vais te péter la gueule ! »
« Ah bah puisque c'est comme ça, je m'en vais dans mon hélico ! »


« Vroum vroum, je suis un hélico ! »
« Oh non, il s'échappe ! »


Oh la la, que de suspense ! Je ne sais pas si je vais supporter toute cette intensité !

« Hé ! Copain Gibson, redescend tout de suite si t'es un homme ! »
« Je ne suis pas un homme, je suis Mel Gibson ! C'est pas la même chose ! »
« Ah merde, il a raison sur ce coup-là... On fait quoi ? »
« Bof, c'est pas si grave si on le tue pas... Je veux dire à part pour les remarques anti-sémites et L'arme Fatale 4, il est pas si terrible que ça Mel Gibson. Perso, je trouve que ça vaut pas le coup d'aller le tuer. »
« Tu vas voir si je ne suis pas si terrible que ça, espèce de juif noir ! Je vais te tirer dessus avec mon sniper ! »


Le bruiteur : Vroum vroum, je suis le bruiteur !
Le bruitage : PAN !
« Arg ! Je suis touché ! »
« Oh mon dieu ! Il a tué Kenny ! »
« Espèce d'enfoiré ! »
« Bien fait pour ce con de Kenny ! ! »
« Søn nøm c'étåit pas Terry plutøt ? »
« Oh mon dieu ! Il a tué Terry ! »
« Espèce d'enfoiré ! »
« Bien fait pour ce con de Terry ! ! »
« Tu vås påyer pøur çå Gibsøn ! Vite tirøns-lui dessus ! »
Pan pan pan pan pan pan pan pan !


Mais quelle tragédie ! J'espère qu'il vont bien lui poutrer la gueule à Mel Gibsøn. Pardon, je veux dire Mel Gibson...

L'hélico : Vroum vroum, je suis un hélico !
Mel Gibson : Haha, vous ne toucherez jamais mon hélico en visant devant vous, vu que mon hélico il est en l'air ! haha !
« Ah merde, il a raison ! On ne peut pas le tuer comme ça ! »
« Ar, c'est un peu embêtant ça ! »
« Ouais, mais faut voir le bon côté des chose, il ne peut pas nous toucher non plus ! »
« Hé les juifs ! Je vous envoie une bombe sur la gueule ! »


« Je suis une bombe ! »
« Et merde... »
« Vite, que quelqu'un trøuve une idée pøur qu'øn årrive à détruire lå bømbe åvånt qu'elle ne pète et pøur qu'on tue Mel Gibsøn ! »



« KARATÉ ! »


« Je ne pense pas que ça puisse marcher comme plan, mais c'est bien d'avoir participé copain Li »


« Ah zut, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de dire "Vroum vroum" au début de ma phrase précédente ! »
« Et pourquoi qu'on demanderait pas gentillement à la bombe de changer de trajectoire et de tuer Mel Gibson à notre place ? »
« ... »
« Hé mais sérieusement, tu l'as trouvé où lui ? »


« 'Tain, c'est chiant, je vraiment l'impression d'avoir ruiné le running gag avec ma bourbe... »
« Mais les gars, pourquoi vous ne tirez pas tout simplement en l'air ? »
« Tais-toi, t'es mort, t'es pas sensé parler ! »
« Je suis pas mort ! Je suis juste blessé ! »
« Bon alors écoute Terry, ton image est à l'envers et il y'a des croix sur tes yeux, moi c'est ce que j'appelle être mort ! »
« Ok, d'accord, puisque c'est comme ça, mes conseils salvateurs, je me les garde pour moi... »


« Je suis sûr que j'ai ruiné l'article avec ma connerie... Je ne mérite pas de vivre ! Je préfère mourir plutôt que de continuer à faire n'importe quoi ! »
« Hé påtrøn, j'åi une idée ! »
« Quoi donc ? »
« Pøurquøi qu'øn se décåleråit pås sur le cøté, pour pås que la bømbe nøus tømbe dessus ? »
« Hé mais c'est pas une mauvaise idée ça ! Allez, les gars, on cours se mettre à l'abri ! »
« Ar, c'est parti mon kiki ! »


« Mais attendez, deux secondes ! Pourquoi est-ce que j'irais me suicider juste parce que j'ai fait de la merde dans un texte sur internet ? C'est super con en fait ! Mais oui, je veux vivre ! JE VEUX VIVR- »






« Boum boum, j'étais le port ! »






Là, j'avoue j'ai eu peur que nos héros soit morts. Genre vraiment peur ! Encore plus que la fois où j'ai cru que Van Damme avait rencontré son destin quand le temple de Bison avait explosé à la fin du film Street Fighter ! Mais en fait c'était bon, parce qu'il a survécu !

D'ailleurs nos héros aussi ont survécu, du coup, j'ai eu peur pour rien. Et les voilà qu'on les retrouve dans un hôpital aux États-Unis !

« NOOOOoooooooooooooooooooooon ! Terry, parle-moi ! Je t'en supplie, ne me quittes pas comme ça ! »
« ... »
« Ah oui, c'est vrai tu peux parler vu que t'es mort... C'est trop injuste ! »
« Je m'excuse monsieur, mais en ma qualité de docteur de film, je peux vous affirmer que votre ami, ci-présent, plus ou moins, n'est pas mort. Il est simplement dans le coma. Ou, comme on appelle ça dans notre jargon médicalo-filmique, on avait pas assez de budget pour le garder à l'écran plus de 15 minutes, du coup, on l'a fait sortir du métrage ni vus, ni connus ! »
« Il est dans un état comateux ? »
« Oui, c'est aussi une manière de le dire. Mais en tant que faux professionnel de la santé, je peux vous informer qu'une autre façon de décrire sa condition, serait de dire que le scénariste du film est un peu en train de repomper l'intrigue de type "Revenge Movie" du volet précédent. »
« Est-ce qu'il va s'en sortir docteur ? »
« Ses signes vitaux sont plutôt stable. Et en plus, je me dois de vous rappeler, en tant que médecin cinématographique, qu'il est un des personnages principaux de la saga et qu'il est apparu dans les deux films précédents. Cette condition peu commune lui permet de ne, purement et simplement, pas mourir ! C'est assez rare en soi. Surtout si on compare à tout les figurants qui se sont fait massacrés sans même un simple "Bonjour" depuis le début du film. »
« Oh, je suis triste... Je demande ce à quoi peut bien penser ce pauvre Terry en ce moment. Ça doit pas être heureux vu sa condition... »


« POOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOWER ! »
« Et bien mon cher monsieur, en tant que médecin fictif, je peux vous dire que le coup du personnage qui dit un truc à propos de quelqu'un suivit par un plan où ce quelqu'un fait l'exact inverse, c'est vraiment trop simple comme blague. »
« Mais je m'en fous, vous voyez pas que je suis triste ! Regardez mon visage triste ! Vous le voyez, non ? »
« Monsieur, vous êtes Sylvester Stallone. Vous pouvez faire la tête que vous voulez, je n'arriverai jamais à croire que vous tentez d'exprimer une émotion autre que la colère mêlé d'incompréhension bête. »
« ... »
« Ah, je suis désolé si je vous ai attristé monsieur. Même si j'y crois pas une seule seconde. Pour me faire pardonner, je vais signer cet article. Voilà, ça va mieux ? »
« ...Ça peut aller... »


Cette scène est trop triste, en plus Stallone il a de l'émotion dans le visage. Je sais pas laquelle, mais putain, c'est beau quoi ! Je me demande qu'est-ce qu'il va bien faire après ça ?

« Bon bah, il ne reste plus qu'à aller me bourrer la gueule au bar. »


INCROYABLE !

« Stalone attends un peu ! J'ai quelque chose à te dire tant qu'agent de la CIA joué par Harrison Ford »
« Ouais ! Sauf que c'est moi Harrison Ford et que du coup, c'est moi qui joue l'agent de la CIA. »
« Non mais les copains, c'est pas le moment de me faire chier, je viens de perdre copain Terry et j'étais sur le point de noyer mon manque d'expressivité dans l'alcool. »
« Bah justement à ce propos, il semble que c'était moi qui t'es donné la mission de tuer Mel Gibson et du coup, je suis un peu vèner que t'es raté. Du coup, je vais t'y renvoyé. Parce que ça a tellement bien marché la première fois ! »
« Et bien sûr quand il dit moi, il veut parler de moi, pas de lui. Parce qu'Harrison Ford, c'est moi en fait ! »
« C'EST MOI ! »
« Bon d'accord, je vais aller pourrir Mel Gibson, mais d'abord, c'est mon foie que je vais pourrir à un grand de Whisky. Dans un bar. »


C'est fou les techniques narratives de folies qu'ils utilisent pour faire avancer l'intrigue ! Vite, allons voir comment que ça se passe au bar !

« Vroum vroum, je suis le bar »
Pan pan pan pan pan pan pan pan !
« Bon bah, je suppose que je vais devoir annuler la visite au bar et passer directement à la seconde partie du plan qui consiste à virer tous mes copains Expendable, à aller recruter des jeunes mercenaires sans expériences à la place et partir à la poursuite de Mel Gibson pour le tuer... »
« Attends deux secondes, tu veux nous virer ? »
« Ah ! Copain Statham, je ne t'avais pas vu à côté de moi... Qu'est-ce qu'il y'a ? »
« Bah il y a que tu veux nous virer et que bon, vu que la conjecture socio-économique actuelle n'est pas dans le meilleur état possible, ça va pas être facile de retrouver un job après ça ! »
« Ouais, mais c'est pas moi qui dicte les lois du marché en situation de post-crise bancaire. Si tu veux te plaindre auprès de quelqu'un, écris à tes élus locaux. Car c'est comme ça que marche la démocratie et c'est pour cela que nos pères sont mort ! Pour que nous puissions vivre en toute paix et sérénité ! »
« Non, mon père à moi est mort d'un infarctus tous ce qu'il y'a de plus banal. »
« ... Ta gueule. »
« Mais même en mettant mes considérations financière de coté, ça se fait pas de nous virer comme ça, déjà parce qu'on est les meilleurs amis du monde, mais aussi, et surtout, parce qu'il reste une heure de film et qu'on est les personnages principaux ! »
« Oui, peut-être, mais la mort de Terry... »
« Il est juste dans la coma. »
« Oui, peut-être, mais la mort de Terry m'a fait réaliser qu'on fait un travail vachement dangereux en fait, bien plus que les explosions et fusillades constantes ne laisse suggérer, et que je risque vos vies dans ma croisade égoïste contre Mel Gibson. »
« Et donc tu vas envoyer des jeunots inexpérimentés au casse-pipe à notre place ? C'est pas vraiment mieux, tu sais... »
« Ouais mais ils sont, genre, quinzième ou plus au générique, donc c'est pas bien grave si ils meurent... »


Logo Dé bons films v2.png
films à voir avec modération - 2020 ™


48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma