Désencyclopédie:Uncyclopedia

Un article de la désencyclopédie.
Aller à : navigation, chercher
Logo de Uncyclopedia, créé à partir d'un pour parodier le logo de Wikipedia.

Uncyclopedia (dans sa version francophone, Désencyclopédie), est une encyclopédie wiki qui se base sur Wikipedia, surtout pour la structure, mais sans masquer sa visée parodique et humoristique, son but étant non d'être une encyclopédie sérieuse, mais de favoriser l'humour sous toutes ses formes.

Bien que se présentant comme « une encyclopédie en ligne de type Wikipédia », on y précise, dans l'article consacré à Wikipédia, que cette dernière « est une parodie satirique de la sencyclopédie ». Elle forme un réseau international (actuellement, 42 langues recensées).

Contenu[modifier]

L'Uncyclopedia comme la sencyclopédie se proposent des objectifs et des règles, mais l'une et l'autre (et probablement les autres versions de ce pseudo[1]-projet) nous informent de ne pas trop y croire: selon l'Uncyclopedia “This page is considered an ignorable policy on Uncyclopedia” (« Cette page est à considérer comme une règle à ignorer »), et la Désencyclopédie a cette « Seule règle : postez quelque chose qui ferait rire votre meilleur chum[2] une fois ben saoul ». Les articles de l’Uncyclopedia sont généralement absurdes, toujours inexacts, et le plus souvent assez vulgaires dans la formulation comme dans le contenu, avec une prédilection pour les allusions sexuelles et la scatologie. Ils comportent souvent des fausses citations. Dans la version francophone les contributeurs sont (actuellement) surtout québécois, et la grande tolérance de cette non-encyclopédie quant à la rédaction fait que les articles fourmillent de termes, expressions et tournures de phrases propres à cette nation, spécialement de l'argot montréalais, le joual.

Pour exemple, l’entrée algorithme de l’Uncyclopedia énonce que l’algorithme est « ce qui fait danser Al Gore ». L’entrée pour Al Gore déclare que la page est actuellement indisponible, et que Al Gore devra réinventer l’Internet.

La géographie est souvent inexacte ou fantaisiste, les pays placés de façon arbitraire, comme pour l’article Saxe, qui contient : « Ville importante de France occidentale près de la région côtière Pacifique de l’Espagne... ». La dominion de Terre-neuve est présenté comme une nation souveraine avec les poissons de Babel comme son exportation principale.

Les cinquante États des États-Unis, selon l’Uncyclopedia, incluent tous les États de l’Alberta jusqu'en Transylvanie, fusionnant certains États existants comme Pennsyltucky. Les huit (et non cinq) Grands Lacs sont joints à une liste de « pas si grands lacs », et Billy Ocean fait partie des plus vastes océans du monde.

Les fausses citations, qui sont des absurdités ou des lieux communs, sont assez souvent attribuées à Oscar Wilde. Il y a un lexique entier des citations factices d’Oscar Wilde et un « Undictionary », un dictionnaire se moquant de tout de A à Z. Ces nombreuses références à Oscar Wilde relèvent en fait du projet avoué d’inclure Oscar Wilde, d’une façon où d’une autre, dans tous les articles de l’Uncyclopedia. Dans la Désencyclopédie francophone l'idée a été reprise avec alternativement Sacha Guitry et le personnage fictif Paul Binocle (dont la désencyclopédie comporte cette biographie délirante).

La Désencyclopédie comme Uncyclopédia se font aussi un devoir de reprendre les pires stupidités écrites par les vandales sur Wikipédia : ainsi l'article Femme indique que la fonction première de la femme est de porter l'eau ; plus radicalement, Uncyclopedia fait de Benoît XVI et Dark Sidious une même personne, avec photomontages du pape employant des pouvoirs Sith à l'appui : cela parce qu'après l'élection de Benoît XVI un plaisantin a placé une image de Dark Sidious en tant que photo du nouveau pape...

Les différents sites de l'Uncyclopédia sont souvent utilisés comme des défouloirs par les contributeurs. Le "politiquement correct" n'y est pas de mise, les blagues souvent choquantes et d'un goût extrêmement douteux. Mais l'étiquette de l'Uncyclopédia veut qu'on n'efface rien. Sauf quand on efface quelque chose, bien sûr...

Les thèmes politiques sont traités avec dérision: par exemple, certaines pages incluent des bandeaux disant que le contenu est approuvé par le Miniver. George W. Bush a droit à deux pages distinctes, l'une le décrivant comme un messie (le plus ridiculement possible) l'autre le décrivant comme un singe.

Des thèmes communs incluent :

  • Identification des lois de la science et des mathématiques comme théories ou pseudo-sciences, tout en donnant de la crédibilité à la croyance non scientifique.
  • Attribution à une figure historique une histoire ou des idées anachroniques, en inventant un concept plutôt que de le découvrir.
  • Substitution d’un acteur ou actrice à leur représentation d’un personnage du cinéma ou télévision (exemple : Mark Hamill était un Jedi…)
  • Description des acteurs, musiciens ou interprètes en tant que grandes influences sur la société (par exemple, le muppet Grover et l’ancien président américain Grover Cleveland était la même personne), tout en attribuant aux chefs politiques, aux philosophes et aux scientifiques des activités plus mondaines.
  • Échange des identités d’entités aux noms semblables (échangeant l’astronomie avec l’astrologie ou les scientifiques avec les scientologues, laissant les gens du culte de scientologie aux béchers et tubes à essai du laboratoire).
  • Citation de dates et de périodes anachroniques qui causeraient de grands conflits et anomalies historiques d’âge, y compris des dates qui ne se sont pas encore produites.
  • placement des vraies choses aux endroits bizarres, imaginaires ou complètement absurdes. Pour New York, Uncyclopedia déclare que « les émissions de PBS viennent d’une rue Sésame et le NBC transmet directement du Pôle Nord ».
  • Présentation d’un article en tant qu’encyclopédique, suivi par la rupture de sa tonalité établie par un retour à un commentaire ou à une critique.
  • Création d’États, de pays et de continents entiers qui n’ont jamais existé, comme le dangereux continent mortel, l’Euthanasie.
  • Invention ou renommage de planètes : Terre-Neuve et Terrebonne sur la Désencyclopédie, tandis que Mars est renommée Planète Google dans Uncyclopédia (allusion au projet Google Mars)
  • Identification de vraies entités (telles que l’État entier du Delaware) en tant qu’entités fictives, parodies, canulars ou escroqueries. Ce même thème est porté à travers de multiples articles.
  • Transformation d’une personnalité historique individuelle en personnes multiples (par exemple, incarnations multiples de Jésus s’étendant de Jésus Original à Bébé Jésus à Ultra Jésus pour servir les stratégies de vente et marchandisage de l’Église).
  • Catégorisation surréaliste, y compris une catégorie entière de suspects de vastes conspiration (identifié par le logo d’un hélicoptère noir) et une longue liste d’assassins suspects du président Kennedy choisis apparemment au hasard (comprenant même le nom VOUS).

Page principale[modifier]

La page principale est un des « lieux » important de l’Uncyclopedia. Il y a maintenant une tradition de célébrer divers évènements (certains fictifs) en la refaisant. Les exemples ont inclus :

  • Super Bowl : l’Uncyclopedia version Super Bowl.
  • 14 février : Emopédia remplace l’Uncyclopedia pour la Saint-Valentin ; les pages sont noires et des thèmes sanglants mis en page principale.
  • 4 juillet : Une Uncyclopedia « simple » ou une UScyclopédia tout en rouge-blanc-bleu faite uniquement pour les Américains.
  • 30 juillet 2019 : « Journée internationale des pages blanches », où la majeure partie de la page a été masquée en blanc, comme hommage à la technique des vandales d’effacement des pages.
  • 1 août : « Jour de la fête nationale suisse » ; on emploie la page principale suisse qui prend un thème distinctement neutre / financier.

La page principale est aussi le lieu où s’affiche l’image du moment pour laquelle les participants sont conviés à voter. Il s'agit toujours d’une image humoristique.

Histoire[modifier]

Uncyclopedia a été lancé de façon indépendante en anglais en janvier 2005 comme une satire sur Wikipédia, à l’origine comme réponse aux textes drôles jadis placés aux pages comme Wikipédia:Bêtisier.

Uncyclopedia annonçait, le 26 mai 2005, qu’elle serait accueillie chez Wikia, cependant pas officiellement comme Wikicity. Ainsi, son droit d’auteur (une licence Creative Commons, qui permet l’usage non commercial attribué de tout contenu uncyclopédien) et adresse (uncyclopedia.org) demeurent inchangés.

La sencyclopédie[3] fut établie en juillet 2005 pour faire la construction d’une encyclopédie humoristique francophone au complet, avec un mélange de contenu propre et de traductions de l’Uncyclopedia version anglaise. Elle est donc surtout éditée par des Québécois[4].

Efforts de traduction[modifier]

La liste des Uncyclopedias comprend (en juillet 2006):

La tour de Babel Uncyclopædienne:
ar: العربية بيضيپيديا
ca: Català Valenciclopèdia
cs: Česky Necyklopedie
da: Dansk Spademanns Leksikon
de: Deutsch Uncyclopedia.de
el: Ελληνικά Ανεγκυκλοπαίδεια
en: English Uncyclopedia
eo: Esperanto Neciklopedio
es: Español Inciclopedia
fa: فارسی (Persian) نانشنامه
fi: Suomi Hikipedia
fr: Français sencyclopédie
he: עברית איןציקלופדיה
hu: Magyar Unciklopédia
it: Italiano Nonciclopedia
ja: 日本語 アンサイクロペディア
la: Latina Necyclopædia
nl: Nederlands Onziclopedie
no: Norsk Ikkepedia
pl: Polski Nonsensopedia
pt: Português Desciclopédia
ru: Русский Абсурдопедия
sv: Svenska Psyklopedin
zh-tw: 中文(正體) 偽基百科
zh: 中文 伪基百科
meta: UnMeta Uncyclomedia Foundation
info: Babel Index

Notes et références[modifier]

  1. Haaann le mytho.
  2. Mot anglais signifiant « copain », « pote », et très utilisé dans l'argot de Montréal (Québec).
  3. Rhooo, l’auteur original a oublié la couleur.
  4. Pfffff, portnawak.

Liens externes[modifier]

vi:Uncyclopedia <poll>Qu'avez-vous pensé de l'article "Uncyclopedia" ? Parfait Poilant ! Encore à développer ou retravailler, pleaaaase Nullissime Inadmissible : à réécrire ou effacer. Je suis pas encore assez autonome pour me faire une opinion (promis: je mets mon âge dans la page de discussion). </poll>


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.