Confinement Finement Con

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search

Le Rat des Villes et le Rat des Champs

Comme tous les rats, le Rat Des Champs Dubois communiquait avec le Rat des Villes Delplace grâce au "téléphone à rave" dont le principe est que le grignotement d'une rave produit un faible bruit mais perceptible de très loin grâce au fait qu'il est produit de façon très directive par tout rat ayant un bon coup d'incisive.

Rat en cage, position antropomorphe

Suite à l'épidémie de Pandavirus, ils en vinrent à parler du confinement renforcé décrété par le Grand Échalas (ancien maire de la ville du Poivre), après qu'il fût d'abord annoncé de façon plus courtoise par son chef, Tartarin de Tarte à Cron et mis en œuvre par son homme de main Castagneur de Castagnettes (qui a beaucoup de sang d'œil de rat sur la conscience s'il en a une). Ils craignent qu'on en vienne bientôt au confinement maximal de la cage.


Delplace: Ce confinement est fort difficile à vivre en mon réduit du centre ville, et quoique compréhensible car il augmente l'isolement, il faudrait plus de liberté pour prendre l'air frais et s'exercer sans rompre l'isolement...

Dubois: Vous, rats de la ville, avez gagné le résultat de votre folie. À vivre tant tassés les uns près des autres. Votre monstrueuse ville de Rat-Gris ne compte que 2371 ha de bois, parcs, jardins et squares pour 2148000habitants, soit à peine plus de 11 m2 par rat, et même moins pour déambuler, vu que toute cette surface ne leur est pas accessible. En particulier puisqu'ils ne sont pas autorisés à marcher sur les pelouses ni à grimper aux arbres (ni à entrer dans le jardin de l'Élysée de 1,5 ha sauf 3 heures par mois), il ne leur reste même pas un m2 par rat! C'est ainsi que le Grand Échalas a décrété que dans le pays entier aucun rat ne pourrait plus se déplacer qu'à 1km de sa tanière et ce moins d'une heure par jour! Ce qu'il n'avait pas calculé est que cette mesure est absurde en ma contrée de Trifoullis les Rats d'une surface de 10000 ha d'espaces verts pour 1000 rats, soit 10 ha par rat, à supposer qu'ils sortent tous en même temps, ce qui n'arrive jamais! Tout au plus, les rats de ma minuscule contrée ont-ils à respecter l'isolement en ne s'approchant pas trop des autres, en particulier lorsqu'ils font leur tournée quotidienne au tas d'ordures...

Delplace: Effectivement, vu ainsi, le confinement à la campagne apparaît absurde, et peut être n'a-t-il été imposé aux Rats des Campagnes plutôt que l'isolement indispensable et déjà évidemment effectif avec 10ha par rat que par négligence, les décisions étant toujours prises dans les villes sans se soucier de la campagne. Ou bien par un souci mal placé d'égalité: les rats des villes vont en chier, vous en chierez aussi!

Dubois: Plutôt que de fermer vos espaces verts, vos décideurs feraient mieux d'en règlementer provisoirement l'accès par des réservations jour et nuit de sorte qu'ils ne soient jamais saturés, mais toujours utilisés, et que les gens de vos villes y aient accès avec égalité. Le but étant l'exercice physique, seules les personnes handicapées pourraient s'y asseoir, et les bancs en seraient régulièrement désinfectés. Des sens uniques devraient être instaurés de sorte à éviter les croisements, et des distances minimales de 5m dans le déambulement à faire en solitaire ou en famille restreinte. Nous pourrions également accueillir les promeneurs de vos villes dans nos champs et forêts, à condition qu'ils ne s'y concentrent pas, y aillent seuls et respectent l'isolement...

Delplace: Des promeneurs, vous n'y pensez pas! C'est dangereux, ils pourraient peut-être se fouler quelque chose et monopoliser les secours...

Dubois: votre argument est ridicule: même les rats manchots munis de bâtons de marche rejoignent la gent à 4 pattes, et pour eux, toute chute devient vicissitude, et toute vicissitude rien du tout! A-t-on déjà vu rat ou mouton s'écrouler en se blessant en sa colline ou sa prairie? Tout au plus pourrait-on leur demander de ne plus grimper aux arbres ni glisser en toboggan sur les tas d'ordures... Vos activités domestiques sont autrement dangereuses: en notre pays, ils représentent 20000 décès par an, soit 60% des décès de la vie courante, et représentent une des causes de mortalité les plus importantes [1]. Il est vrai que quand on est mort, on n'a plus besoin de secours (Ainsi, les activités de base jump pourraient être autorisées, car dans cette activité, les accidents présentent un taux de mortalité proche de 100%, donc pas besoin de secours!). Mais les statistiques de mortalité représentent pour les accidents domestiques seulement la partie visibles de l'iceberg! le gouvernement qui n'a pas autorisé l'ouverture des magasins de bricolage ne s'y est pas trompé!

Delplace: Merci de votre proposition d'accueil, mais encore faudrait-il qu'il fût autorisé par les autorités. Par ailleurs, ne dit-on pas que le confinement et la sédentarité sont mauvais pour la santé? À ne plus me promener, je crains fort d'affaiblir mon système immunitaire et de devenir une proie beaucoup plus facile au Pandavirus!

Dubois: Effectivement, en notre contrée de Trifouillis les Rats, tout un chacun qui gambade du matin au soir, et aussi du soir au matin, vit plus que centenaire. Pour ne pas diminuer notre longévité, ils nous est inutile de cesser le moins du monde de déambuler, à la ferme condition de respecter l'isolement et les distances qu'il impose. Tartarin de Tarte à Cron a (enfin) pris conscience qu'après cette crise certaines choses devraient être changées. Gageons que ce ne sera pas passager et qu'en priorité, ce sera le déclin de l'urbanisation forcenée et surtout de ses monstrueuses concentrations. Gageons aussi que ce sera la mise de l'économie au service du rat, et non l'inverse. Ainsi, suite à cette fâcheuse tendance du flux tendu, même nos soignants n'ont pas le minimum vital de protection pour exercer! Moi qui m'imaginais que l'armée stockait des monceaux de masques pour sauvegarder la population en cas de guerre bactériologique! On voit que même là, il n'en est rien!

Tas de masques.jpg Ben quoi! vous n'avez jamais vu un tas de masques?

Delplace: Certain jours, je suis si énervé par ce confinement que je souhaiterais que le grand Échalas chût de toute sa hauteur face contre terre!

Dubois: Nous aurions alors la courtoisie de l'inviter à le faire en nos campagne, de sorte qu'il chût dans une bouse bien fraiche sans s'abimer le nez, et sans faire appel aux secours! Mais plutôt que de souhaiter qu'il chût, je lui laisserais plutôt copier 100 lignes:

Pour éviter la pandémie, je ne dois pas confondre confinement et isolement
Pour éviter la pandémie, je ne dois pas confondre confinement et isolement
Pour éviter la pandémie, je ne dois pas confondre confinement et isolement
Pour éviter la pandémie, je ne dois pas confondre confinement et isolement
Pour éviter la pandémie, je ne dois pas confondre confinement et isolement...

Effectivement, ce qui est important n'est pas le confinement, mais l'isolement. À communiquer ainsi, une part de la population ne l'a pas encore compris, organisant de grandes fêtes dans de petits appartements ou des batailles de polochons dans les couloirs des immeubles. Il faut vraiment communiquer sur l'isolement, c'est à dire en plus des mesures barrière ne rencontrer qu'un nombre très réduit de personnes (le plus proche possible de1), dont aucun ne voit personne que ceux du groupe.

Ceux qui ne seront jamais dérangés par le confinement

Alexandre-le-bienheureux.jpg

Alexandre le Bienheureux


Gaston confiné.jpg

Gaston Lagaffe

Ceux qui ne seront plus jamais gênés par le confinement

Simon Gainsbourg.jpg

Michel Simon et Serge Gainsbourg

Ceux qui contournent le confinement

GazelleCul.png

Exemple de camouflage



Blaireau-Parju.jpg

Blaireau contournant Parju qui croit poursuivre Blaireau

Voir "Ni vu, ni connu" avec de Funès et Moustache

Liens et Références