Désinformation:Pécresse montre de l'ambition en écologie, en promettant de l'espoir

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search

Pécresse montre de l'ambition en écologie, en promettant de l'espoir

De notre envoyé spécial  POZOUI (discussion) - ‎le 10 août 2021

Levallois-Perret, France — 


Après des semaines de feu, au Canada, en Russie, en Grèce, Valérie Pecresse présidente de la région Parisienne a fait la décision d'offrir quelque chose qui vaut plus que tout l'or mondial: l'espoir. En effet elle aurait déclaré dans sa tribune:

"Je refuse la vision punitive de l'écologie, qui se révèle autoritaire (hitlerienne) et antisociale, en frappant à coups de taxes et d'amendes tous ceux qui n'auraient pas les moyens d'être vertueux. Je veux faire vivre une nouvelle forme d'écologie, une écologie de progrès et de solutions, qui améliore vraiment la vie des Français en mobilisant leur dynamisme et leur inventivité. Redevenons une société d'innovation, pas une société de précaution excessive, qui aide aussi bien les entreprises que les agriculteurs et les particuliers dans leur transition écologique. Cette écologie doit être une écologie des résultats."

Bureay.jpg

En pleine présidentielle, elle se lance dans les promesses, sans donner de moyens ou promettre de moyens autres que ses mots. Ainsi le "dynamisme inventif" français sera mis en place, elle aurait ensuite cité le cascadeur britannique Tony Hawk "Les précautions c'est pour les nuls", décédé en trébuchant en essayant d'éviter un cluster, ayant dévié sur une piste cyclable, mais malheursement serré par un automobiliste stationné sur le trottoir. En fustigeant une écologie prudente, optant pour une écologie moins prudente à base de course de Formule 1.

Les associations n'ont pas attendu d'aussi belles paroles pour lui décerner un prix, en fait aucune association écologique n'a jugé bon de la calculer. Elle a déploré que des gens se penchent sur tous les aspects avec écologie "tatillone", pour ensuite proposer une vision parfaite en proposant la filière nucléaire "d'excellence", une excellence étant donné que l'électricité française est vue comme une electrité "de haute qualité" que tout le monde veut avoir chez soi, pour son doux toucher soyeux, concurrençant les grands noms de la mode comme H&M et Hermés et la Chine.

"Notre maison brûle" a-t-elle plagié de Chirac, sans chercher à éteindre le feu avec quoi que ce soit d'autre que de l'espoir, reportant l'espoir a plus tard. Si notre maison est en feu, espérons que l'espoir à l'intérieur puisse au moins s'en échapper.