Discussion:Jean-Marie Le Pen

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search

pas très drôle. Celui de Hitler est plus marrant et plus parlant.

anti dèmocratique

bien content que sarko vous foutes sur la gueule vous qui lui avez tellement sucer la bite vous voilà pris à votre propre jeu anti dèmocratique comme tout les journaleux de ce pays que je conchis.

Joli cadavre exquis surréaliste, l'ami. Encore que cet art respecte trop la grammaire et l'orthographe, piège dans lequel tu n'es pas tombé. --Psychoparten,  Combattant sanguinaire, mais humaniste 25 juillet 2008 à 15:48 (UTC)
Oh ouais, la sencyclopédie est le média préféré de ceux qui ont un message politique à faire passer. Tiennos - Répondeur 25 juillet 2008 à 15:53 (UTC)
¡ Viva la Revolución !
jé rien conprit.--Marie Irène 25 juillet 2008 à 16:04 (UTC)
J'ai rarement autant ri. Ce troll politique n'a visiblement rien compris à l'article. Quel est le rapport entre le "conchie" (désolé, je parle pas troll) de Sarkoléon, et Le Pen? (s)Facteur Rien

Ach ! che proteste !

Che proteste, che zouis l'auteur de la chanzon des Restos du Cul, rendons à ces arts ce qui est ascèse, ach ! Sans déc', y a de quoi faire un tube, nan ?

Les Restos du Cul

Moi je file un rencart à ceux qui rongent leur frein
A se lustrer la nouille en matant des mann'quins ;
On vous promettra pas une idylle, un contrat,
Mais juste une compagnie pour t'nir chaud sous les draps !
À tous les recalés des câlins, des caresses,
Abonnés aux rateaux, tristes z'exclus d'la fesse,
Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste :
Demain quand nous s'rons vieux nous s'rons tous sur la liste.
La La La La La La La...

Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni chatte en jachère ni bite sous l'bras
Dépassé, le « dégage blaireau »
Tout le monde a droit aux joies d'Eros
Je te promets pas le grand « A »
Mais juste le feu sous les draps
Un peu de flux et de reflux
Dans les restos, les Restos du Cul
Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni chatte en jachère ni bite sous l'bras-aaah-aaah !...

Autrefois, l'on était généreux et tactile,
On se faisait du bien aux tissus érectiles ;
Aujourd'hui nos culottes, nos chattes sont closes,
Bien peu veulent bien se mettre sans façon en lordose.
J'ai pas mauvaise conscience, ça m'empêche pas l'orgasme,
Mais pour tout dire, ça gâche un peu le goût des spasmes...
C'est pas vraiment ma faute si y en a qui se branlent,
Mais ça le deviendrait s'ils restaient dans l'chambranle !

Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni chatte en jachère ni bite sous l'bras
Dépassé, le « dégage blaireau »
Tout le monde a droit aux joies d'Eros
Je te promets pas le Far West
Mais juste la fête sous la couette
Un peu de flux et de reflux
Dans les restos, les Restos du Cul
Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni chatte en jachère ni bite sous l'bras-aaah-aaah !...

J'ai pas de solution pour t'agrandir l'zizi,
Mais si je peux t'aider quelques heures, allons-y !
Y'a bien d'autres misères, bien d'autres frustrations...
Mais ça se passe ici, maintenant : fellation !

Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni chatte en jachère ni bite sous l'bras
Dépassé, le « dégage blaireau »
Tout le monde a droit aux joies d'Eros
Je veux pas te conter fleurette
Mais juste faire glisser ta braguette
Un peu de flux et de reflux
Dans les restos, les Restos du Cul
Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni chatte en jachère ni bite sous l'bras... (ad libitum)

(G. B., 19.01.2007, d'après le texte original de Jean-Jacques Goldman)

ceo-121h@myamail.com

à étoffer pleazzzze, humour pas assez originale, article de wikipédophile (ben quoi? comment doit on dire) ou de singe savant? ça me semble trop vrai ;)