Utilisateur:Monsieur Brouillon/Banquier

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search


Un banquier est un homme en chemise moche, en cravate chiante, en pantalon révèle-trique et en chaussures de femmes qui, au lieu de travailler, passe ses journées sur des sites de charme, même s'il dit travailler dans une banque pour que les flics ne puissent rien dire sur son trop-plein d'argent. En plus de rien branler (sauf son ding-ding-dong, ou son tralala selon l´humeur) il est extrêmement sociable en ce qui concerne ses collègues banquiers. Ceux-ci se manifestent en groupes d´hommes en costume divaguant dans la rue, en prenant toute la largeur du trottoir, en riant très fort (pour montrer qu´on est pas des PDs) et en gueulant du vocabulaire de banquier, histoire de montrer qu´on est pas des bouffons.

Même si quelques rares exceptions existent, le banquier est presque toujours gros et chauve, de nationalité suisse : si votre banquier n'est pas suisse, c'est qu'il l'est quand même mais qu'il vous a menti.

« Oh Charles tu penses quoi de notre nouvelle benchmark ? Ces jaunes nous font un dumping, ils vont finir par créer des event-driven hedge funds et on va tous finir dans la Banque Sahélo-Saharienne de l´Industrie et du Commerce »

À quoi sert un banquier ?

Le banquier sert à stimuler l´instinct je-fais-ce-que-je-veux-mon-mari-gagne-assez-de-thune de votre femme. Il est hermaphrodito-excitateur, car il peut également convaincre une homme, voire un femme, qu´il a assez d´argent (avec un crédit bidule machin 50% d´intérêts TEG fixe par an par personne et par euro dépensé) pour s´acheter un véhicule à moteur.

Citation du banquier, poète et écrivain Philippe Lalain : "plus le taux d'un prêt est moins élevé, moins le coût final du crédit est plus important".