Utilisateur:Vazivaza/Ethylopathie

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search

Histoire

Origines

Médecine naturelle ancestrale et universelle, l'éthylopathie est la pratique médicale la plus diffusée dans le monde. Mise en oeuvre depuis les origines de la civilisation (et peut-être avant), l'éthylopathie devient une science à part entière dès les temps préhistoriques lorsque des homéopathes scissionnistes remettent successivement en cause deux principes fondateurs de leur discipline :

  • Ils cherchent d'abord à extraire des végétaux utilisés les seuls principes actifs intéressants,
  • Dès qu'ils ont isolé l'alcool et constaté ses bienfaits, ils inversent le principe de dilutions quasi-infinies en prônant au contraire les plus fortes concentrations.

L'éthylopathie est alors née et entame, pour le bien de l'humanité, sa glorieuse route vers un monde plus sain.

Antiquité

Logo éthylopathe, en vigueur depuis l'antiquité
Homère : Paraît qu'en Atlantide, les aqueducs transportent du vin !
Platon : Pffff ! C'est le mythe de la taverne ...
Homère : Bah ... p'têt ... Bacchus, la même chose, s'il te plaît !

Durant l'antiquité, les premières officines spécialisées font leur apparition sous le nom d'amphore-messies, qui parsèment les grandes villes de leurs rassurants logos, indiquant aux valeureux promeneurs qu'ils pourront trouver un soulagement récurrent tout au long de leur serpentueux trajet. Nous devons à cette époque le fameux logo, et le nom des officines qui délivrent les médications (pharmacies). Le serpent symbolise la courbe caractéristique qu'effectue, lors de ses déplacements, le patient en cours de traitement, alors que la coupe évoque directement le breuvage.


Moyen-âge

Au moyen-âge, de nombreuses boissons sont inventées permettant de guérir de divers maux ainsi que d'ingurgiter des produits qui, quoique bénéfiques, ne pourraient facilement être absorbés autrement (betterave, anis, ...).

Ere industrielle

Depuis l'ère industrielle, l'alcool, aux vertus maintenant universellement recherchées, est la source de nombreux affrontements géo-stratégiques, économiques, et politiques.

  • Géo-stratégie : en 1918, l'Allemagne annexe le schnaps. La France le reprendra en 1945. Au traité de Yalta, la Russie mettra de nombreux alcools, dont la Vodka, sous son influence. Les Etats-Unis conservent le Whisky et le Rhum. La guerre froide est déclenchée, et atteindra son apogée lors de l'épisode du Cuba-libre.
  • Economie : depuis 1929, les krach se produisent lorsque, la demande dépassant de plus en plus nettement la capacité de production, les producteurs ayant des difficultés à satisfaire le marché en champagne (prononcer champâââgn') augmentent la quantité d'air contenues dans le produit : ce sont les bulles spéculatives, qui mettent à genoux les bourses du monde entier lorqu'elles éclatent dans les narines des fringants golden-boy.
  • Politique : dans les années 20, aux Etats-Unis et dans de nombreux autres pays, la prohibition marque une tentative violente des classes dirigeantes de réserver l'alcool aux seules élites. Le gouvernement devra faire marche arrière sous la pression populaire (Al Capone). En mai 1968, en France, les étudiants entament une révolution devant les prix élevés, les difficultés d'approvisionnement, et l'interdiction de l'alcool dans les amphithéâtres. Des slogans comme "Ni Dieu, ni Maître sauf Maître Kanter" fusent. Le gouvernement devra céder à leurs revendications lors de la mémorable beuverie des accords de prunelle.

Temps modernes

Depuis le XXème siècle, les gouvernements ont cependant fait des progrès notables dans la reconnaissance de l'éthylopathie, et de nombreuses lois sont votées pour protéger les patients en encadrant la pratique éthylopathe de manière draconnienne.

Un diplôme certifié par l'état, la licence IV, permet de garantir la qualité des traitements éthylopathiques. Pour marquer leurs différences, ces établissement sont rebaptisés bars, troquets, bistrots, ..., laissant le terme de pharmarcies aux établissements de moindre niveau, n'ayant pû obtenir qu'un sous-diplôme. Pour garantir la santé publique, la vente dans les pharmacies est fortement contrôlée.

Le ministre en pleine campagne contre les nuisances automobiles contre l'éthylothérapie

La conduite d'un véhicule automobile empêchant d'apporter à l'acte éthylopathe toute l'attention qui lui est nécessaire, une décision radicale a été prise : "boire ou conduire, il faut choisir". Hélas, depuis cette malheureuse règlementation, la hausse du nombre de conducteurs a eu des effet si néfastes sur la santé publique que l'Etat s'est vu obligé, pour la seule année 2008, de supprimer 100 000 permis de conduire, notamment aux personnes les plus malades pour lesquelles le besoin d'un traitement éthylopathique est absolument incontournable. Le ministre lui-même est monté au créneau, et a montré l'exemple. Nous ne pouvons que recommander aux malheureux conducteurs de se défaire au plus tôt de leur pratique addictive afin de pouvoir poursuivre leur traitement dans les meilleures conditions.

La reconnaissance officielle des vertus de l'éthylopathie a connu son apogée en france le 19 Juin 2007 avec la nomination de Jean-Louis Borloo comme ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable, et de l'Aménagement du Territoire. L'état, en nommant cette figure emblématique à ce poste, a ainsi officiellement reconnu :

  • Le caractère totalement naturel de l'éthylopathie;
  • L'action revigorante de l'alcool;
  • Ses effets bénéfiques sur la croissance et la longévité;
  • La nécessité d'un effort particulier pour doter le pays d'une densité suffisante de bistrots et de pissotières.


Indications thérapeutiques

Contrairement à la pharmacie et à la médecine traditionnelle, dont la dangerosité des produits sous-jacents justifie une règlementation draconienne du droit d'exercer, l'éthylothérapie autorise et encourage l'auto-médication, en complément des lieux spécialisés (troquets) où les patients pourront venir se soigner en s'enrichissant des conseils de spécialistes et des expériences de leurs congénères, toujours délivrées sur un ton hautement philosophique.

La panoplie des bienfaits de cette discipline est immense. Ci-dessous sont listés les principaux traitement ayant fait la réputation de l'éthylopathie. Cette liste n'est évidemment pas exhaustive.

Rein et voies urinaires

L'absorbsion massive de bière est recommandée. non seulement elle permet un nettoyage complet des voies urinaires en quelques heures, mais elle permet parfois, si le traitement est prolongé avec assiduité, de guérir certains symptômes fort douloureux par un subtil glissement sémantique (dit effet de l'alcoolique frénétique).

Maladies neurologiques, dépression

A. Juppé : Arrêtez ces bouffoneries ! la politique, c'est sérieux !
N. Sarkozy : Mmm ... Tu dirais quoi d'une petite cure à Bordeaux ?

L'effet euphorisant de l'alcool est indéniable. Contrairement à d'autres substances, il s'accompagne d'une amélioration sensible de l'acuité intellectuelle (voir "développement de la réflexion philosophique"). Le prédécesseur de J-L Borloo, en raison de ses tendances morbides et de sa philosophie trop rigoriste, a d'ailleurs dû se retirer dans un centre réputé d'éthylothérapie.

Longévité

L'alcool, couramment utilisé pour conserver des animaux de laboratoire, détruit l'essentiel des micro-organismes nocifs. Il est également efficace sur la longévité des corps humains. D'après toutes les expériences menées à ce jour, un dosage particulièrement important est cependant nécessaire pour obtenir des effets mesurables.

Chocs antérieurs

La bière permet notamment l'apparition d'un pare-choc ventral imposant et efficace dont l'étonnante élasticité protège parfaitement contre la plupart des chocs auxquels nous exposent les différentes activités de la vie courante. Si une partie de cet appendice semble permanent, il est toutefois nécessaire, pour une protection permanente, d'en garantir l'intégralité par un traitement à vie.

Développement de la réflexion philosophique

« La route est longue, mais la descente est raide ! »
~ J-P Raffarin à propos de sa descente

Il suffit de s'attarder quelques instants dans un bistrot, à l'assemblée nationale, ou dans un commissariat de police pour prendre conscience de la profondeur des réflexions qu'un traitement éthylopathique vigoureux peut provoquer chez les sujets les plus réceptifs.

Sous-alimentation - Hypothermie

Comme en atteste l'absorpsion d'alcool par une grande majorité des nombreux sans-abris, l'éthylopathie, outre son amélioration du moral, permet une meilleure résistance aux conditions naturelles extrêmes.

Bronzage

La prise d'alcool permet un rosissement du visage, notamment aux alentours du nez et des joues. Il est fortement recommandé de faire appel à l'éthylopathie plutôt que se badigeonner de produits cosmétiques à l'origine inconnue et souvent douteuse.

Courage

« Pour y goûter,faudra me passer sur le corps, sales schleus  ! »
~ le soldat inconnu à propos de sa gourde de pinard

L'alcool développe le courage, ce qui justifie, lors des conflits, leur utilisation massive dans toutes les armées du monde. Pour les mêmes raisons, les forces de police font partie des populations les plus éthylophiles, ce qui peur permet de faire quotidiennement face aux situations les plus dangereuses. Ces derniers ont également inventé un instrument de mesure, l'éthylomètre, qu'ils utilisent dans le cadre de leur fonction pour vérifier qu' un dosage adéquat les préserve de tout risque. Ils l'utilisent également pour arbitrer les nombreux et sympathiques concours qu'ils organisent le long des routes, et auxquels ils convient les populations civiles. A ce jour, aucun gendarme n'a encore été battu.

Sexualité

La nature n'a malheureusement pas garanti pour chacun de nos congénères une égalité parfaite devant l'attrait sexuel. La farouche concurrence entre individus pourrait ainsi amener une fraction de la population humaine à une misère sexuelle totale, et absolument non méritée. Par exemple, metons Loana et Maïté dans une piscine à l'occasion d'un banal jeu de télé-réalité, et libérez les candidats masculins. Qu'imaginez-vous qu'il arrivera ? La pratique le l'éthylothérapie, notamment de groupe, permet dans une certaine mesure de limiter ce type de problème.


Posologie, mode d'administration

Il est tout d'abord, pour un meilleur effet, capital de bien respecter les notices

  • Apéritif : à prendre avant les repas, accompagné de cacahuètes, chips, etautres amuse-gueules
  • Digestif : à prendre en fin de repas
  • Pas d'indication particulière : peut être pris toute la journée.

Multi-thérapies ou "cocktail" (littéralement "boute en train")

D'origine britannique,la recherche sur les multithérapies ouvre des perspectives particulièrement intéressantes, mais nécessite une technicité très élevée dans l'élaboration du mélange. La recherche dans ce domaine reste très active, mais l'apport dans les domaines neurologiques sont d'ores et déjà indéniables.

Thérapies de groupe

Mises au point par le Baron De La Beuverie, les thérapies de groupe sont essentiellement dispensées pour les indications neurologiques, sexologiques, ou dans le cadre de la stimulation intellectuelle philosophique. Se pratiquent assidûment, entre deux siestes, à l'Assemblée Nationale et au Sénat (où leur effet sur la longévité est évident).

Contre-indications - effets secondaires

Il peut arriver, à l'issue de traitements particulièrement intenses (notamment les bitures, murges, et cuites), que le patient soit sujet, au moment où l'effet diminue, à quelques migraines psychosomatiques appelées "gueule de bois". Ces effets secondaires se soignent par éthylothérapie immédiate, si possibile avec la même médication, ce qui prouve que ce n'est pas le traitement qui est en cause, mais son interruption trop brutale.

Célébrités éthylophiles et éthylopathes

Politique - Syndicalisme

Jacques Chirac, promouvant l'éthylopathie

par son amélioration du jugement et du bon sens, l'éthylopathie permet de transcender le clivage droite-gauche en instaurant une autre catégorisation du personnel politique : les éthylopathes et les mauvais. Dans la première catégorie, on trouve naturellement Jean-Louis Borloo, Henry Krasucky, Jacques Chirac (qui faisait annuellement la promotion de l'éthylopathie au Salon de l'Agriculture), et Ségolène Royal (qui parcourt le monde en demandant d'excuser Nicolas Sarkozy de ne pas être, pour sa part, éthylopathe).

En Grande-Bretagne, Winston Churchill doit son étonnante longévité à sa consommation quotidienne de Whisky, qui lui a notamment permis d'échapper aux bombardements nazis en raison de ses déplacements particulièrement sinueux.

Religion

Dans sa papamobile, J-P II trinque sans verre

Depuis l'adoption du vin de messe, tous les papes sont choisis parmi les cardinaux qui, sous l'effet de l'alcool, se mettent à parler latin. Le plus célèbre fut incontestablement Jean-Paul II, qui arrivait à parler latin dans toutes les langues. Sa papamobile était équipée d'un réservoir d'éthanol qui, par un ingénieux système de tuyauterie, alimentait non seulement le moteur, mais le pape lui-même.


People

Loana, Serge Gainsbourg, Gérard Depardieu, mais également Jean-Pierre Pernod, Jean-Claude Bourret, Paul Ricard, sont autant d'exemples éthylopathes pour la jeunesse de notre pays.