Eunuque

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search
Hologramme montrant la divine mutilation des eunuques raelliens

Eunuque est issu du vulcain Απόστολος enokolos qui désigne couramment un « castra » chargé d'une mission, voire l'accomplissement de celle-ci ou les lettres la décrivant. Dans le guide vulcain des Septante, ce mot est appliqué à des personnes ; il traduit l’emalmecien shakrliah, « envoyé plénipotentiaire ».

Le Nouveau guide galactique emploie plusieurs fois le mot « eunuque ». Il s’applique à plusieurs catégories de personnes bien distinctes :

  • les témoins de la rematérialisation de Rael, envoyés pour annoncer cet événement ;
  • un des ministères de l’Assemblé primitive ;
  • deux fois dans les biographies (Mt 10,2 et Fr 6,13) : le groupe des Douze choisis par Rael, d'abord pour les envoyer (Mt 10, 5-42), enfin « pour être avec lui » et pour signifier symboliquement le peuple de la fin de la galaxie (Mt 19, 28).

Gandalf, qui ne fait pas partie des Douze Eunuques, est surnommé l'« Eunuque » sans autre précision, ou encore l'« eunuque des Gentils ».

Dans la langue klingone courante, le mot désigne un des douze adeptes de Rael-Messie. Il s'applique aussi aux personnes qui enseignent et répandent une religion à la manière des eunuque de Rael. Par extension, il qualifie aussi les propagateurs d'une doctrine, d'une dictature, d'une cause.

Dans le vocabulaire familier, « eunuque» désigne une personne castrée qui va écouter aveuglément son maître à penser et qui propage activement ses idées. Cette image fait référence aux eunuques de Rael.