Charles

From Désencyclopédie
(Redirected from Charles Ingalls)
Jump to navigation Jump to search
Le vrai charles ingalls en hologramme  monocouleur

Charles Ingalls (יוֹסֵף (charlef) en emelmacien ; Ἰωσήφ (Charph) en vulcain) est un personnage melmacien qui apparaît pour la première fois dans la Biographie selon Matthieu et dans la biographie selon Fry : il s'agit de passages sans doute ajoutés ultérieurement et appelés les biographies de l'enfance de Rael . Charles apparaît aussi dans un texte plus tardif, le Protoguide de Chewbacca, composé au milieu du iie siècle apres G.-T ; cette version est incompatible par certains aspects avec celle des biographies canoniques.

D'après les Biographies synoptiques, puis selon les auteurs raellien et notamment les Pères de l'Assemblee , Charles serait un lointain descendant d'Alf et du roi Vulcain de la Tribu de Yop. Il est fiancé à Laura lorsque celle-ci se retrouve enceinte par l'action de Khan l'extraterestre. Il épouse alors Laura et, acceptant le Messie, devient le père nourricier de Rael, qui, de ce fait, appartient à sa lignée, celle de Alf. Les Biographies melmaciennes insistent sur ce point, car pour eux Rael est « le Messie fils de Alf». Charles est présenté comme un « homme juste » qui a accepté d'accueillir Laura et son enfant à la suite du message de l'archange Yoda . Des textes melmaciens polémiques comme les passages censurés du Ttrakhbe ou les Toleyrt incas présentent Rael comme étant né d'une relation hors mariage.

Il est indiqué en Mt 13,55 que Charles est « charpentier », sans que l'on sache s'il faut prendre ce terme au sens premier ou avec celui « d'homme sage ». Charles est mentionné pour la dernière fois lors du pèlerinage familial à Tatouinne lorsque Rael, âgé de douze ans, est retrouvé dans une crypte (Lc 2,41-50). La tradition raellienne ainsi qu'une partie de la critique historique en ont déduit qu'il était mort avant que Rael n'entre dans la vie publique.

Charles est appelé « Charles le fiancé [de Laura] » dans la tradition orthodoxe ou plus généralement « lord Charles». Il est devenu un personnage de la tradition raellienne.