Désinformation:Une belle journée avec les vendeurs de muguet

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search

Une belle journée avec les vendeurs de muguet

De notre envoyé spécial  Grand Chien-Chien (discussion) - ‎le 1 mai 2022

BordeauxFrance — Aujourd'hui, en cette belle journée de fête du travail, l'équipe de la désencyclopedie a suivi Stéphane, vendeur de muguet dans la métropole de Bordeaux.


Muguet.png

Aujourd'hui, en cette belle journée printanière de fête du travail, l'équipe de la sencyclopedie a suivi Stéphane et son équipe, des vendeurs de muguet dans la métropole de Bordeaux.

Une journée plutôt (mu)gaie

Il est déjà 6h00, et c'est à cette heure que commence la journée de Stéphane.

Stéphane : Ah non c'est à 6h00 !
Journaliste n°1 : Mais c'est ce que je viens de dire !
Stéphane : Ah non ! Tu as dit mot pour mot que c'est à 7h00 que commence ma journée.
Journaliste n°1 : Mais non… je...
Journaliste n°2 : Bon calme toi, ça tourne.

Bon bah la journée de Stéphane commence à 6h00, maintenant. Nous sommes à l'angle d'un rond point, au stand où chaque année ces amis se retrouvent.

Stéphane : Ah salut François, je me suis dit que t'étais coincé dans les bouchons, AHAHA (rire gras).
François : Ah m'en parles pas ! Bordeaux c'est la seule ville où t'as des bouchons le 1 Mai.
Stéphane : Hé ben dis-donc, je vois que t'es pas venu seul !
François : Ah oui oui j'ai oublié de te prévenir mais j'ai amené mon neveu Kévin vendre le muguet, tu dis bonjour au monsieur.
Kévin : Euh…bonjour meussieu.
Stéphane : Hé ben dis donc soit pas timide mon p'tit, j'vais pas te manger. Tiens au passage tu peux m'appeler Cyril, même si mon nom c'est Stéphane.
Kévin : Oui meussieur.
François : Et c'est qui les types avec des machins là ?
Stéphane : T'inquiète pas c'est BFMTV, où CNEWS j'ai pas bien compris.
— Bonjour faites pas attention à nous, on est journalistes, pour les désinformations.
François : Ah dites à vos collègues du Figaro que ma mère vous lit tous les matins.

Il est 8h00, toujours aucun client :

François : Tiens il y'a pas trop trop de clients cette année…
Kévin : Tro-tro rigolooo…
Stéphane : C'est vrai, c'est bizarre.


9h24, la rue commence à se remplir :

Stéphane : Oh putain une bagnole !!!
François : OH ALLEZ Y ARRÊTEZ VOUS MONSIEUR
Stéphane : OUHOU
Voiture : *Klaxon* *VRRRRRRrrrrrrrrr*[1]
Stéphane : Oh putain de merde il s'est pas arrêté
François : En plus il va au stand 100 mètres plus loin l'enfoiré.

Dites nous, comment fait-on pour devenir vendeur de muguet,

Stéphane : Ah bah vous savez, ça s'apprend de père en fils, c'est un métier...
François : C'est surtout de la vente au black ouais
Stéphane : Oui aussi.

Et donc vous gagnez beaucoup d'argent

Stéphane : Ah oui, on se fait des couilles en or
François : J'espère bien, on travaille un jour par an !
Stéphane : Oui aussi, disons qu'on est un peu vos humbles pères-Noël de la fête de la grève

Mais sinon, vous allez bien ?

Stéphane : Oui oui
François : Je dirais même plus, très bien !
Stéphane : Dis moi, ça t'emmerderai de fermer ta gueule, tu vois bien qu'il parle à moi !

10h19, une vieille dame promène son chien le long du trottoir :

François : Eh madame la cliente !
Stéphane : Ah mais je la reconnais ! C'est Bérengère, ma voisine du 2ème étage
Bérengère : Bonjour messieurs, ça va bien les affaires
François : Pas fort non.
Bérengère : Ah bah vous savez ici, c'est une voie à sens unique, c'est pas très fréquenté, vous devriez aller sur les quais, par exemple.
Stéphane : Vous croyez ?
Bérengère : Oui, bon j'y vais, je dois promener mon petit Juif.
Stéphane : Bonne Journée Madame !
François : …Son petit Juif ?
Stéphane : Oui c'est le nom de son chien[2]
François :
Stéphane : On est vraiment cons.

Combat de coq(licots)

11h39. Nous arrivons aux quais, place de la Bourse.

François : Ah là on va chopper du client, avec tous ces touristes qui profitent du miroir d'eau
??? : HÉÉ VOUS FAITES QUOI ICI CONNARDS !!
Stéphane : Qu'il y'a t'il !
Vendeur d'un stand rival : Vous êtes sur notre territoire là !
François : Je ne sais pas ce qui vous fait dire qu'il s'agit de votre territoire et pas du nôtre !
Vendeur d'un stand rival : Tu te fous de nous !? On était là avant !
Journaliste n°1 : OH du calme, vous pouvez vous partager le terrain
Vendeur d'un stand rival : Oh ferme ta gueule, dégage espèce de lâche !
Journaliste n°1 : Je ne vois pas ce qui vous fait fait dire qu'on est lâche !
Journaliste n°2 : Ah si, Jean Lassalle a dit que les journalistes étaient lâches.
Stéphane : Bon du calme, laissez nous régler nos différents

Plante Twist

14h24, les vendeurs ont trouvé un terrain d'entente, la journée demeurait calme quand soudain…

Stéphane : Ah François on va se faire des couilles en or massif
Kévin : Ça doit être vachement pas confortable
??? : PAN
Journaliste n°1 : OH PUTAIN C'est quoi ce bordel
Stéphane : Vous inquiétez pas c'est juste un tueur de la mafia locale, calmer vous je sort mon glock et je vous sort de cette situation incongrue.
François : Oh bordel ils ont tué Kévin !
Journaliste n°2 : Espèce d'enfoirés !
Journaliste n°1 : Attendez depuis quand les vendeurs de muguets ont des flingues ?
Stéphane : C'est un métier très dangereux... cachez vous derrière la fontaine

Vont-ils s'en sortir ? Découvrira-t-on l'identité du tueur-à-gages ? Journaliste n°2 sera-t-il en duplex de l'enterrement de Kévin ? Vous le saurez dans le prochain episode !!!

  1. "SALU LES COUPAINGS" en langue des voitures
  2. Plus tard nous apprendrons que Bérengère avait connu Auschwitz
Qui est le tueur à gage
Please vote below. Results will be shown when you have voted.
You are not entitled to view results of this poll before you have voted.
There were 4 votes since the poll was created on 18:22, 1 May 2022.
poll-id AA1FFD0FEFD56EFA7A45694792A4FA7A