Chanson triste

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search
Aïe ma belle, j’ai bossé toute la semaine comme un taulard,

Alors fini l’usine, fini la trime

L'auteur met en exergue sa condition triste de prolétaire. Inconscient de sa légende personnelle, il consacre sa vie au travail pour autrui.


Aïe ma belle, ce soir je vais rentrer très très très tard

Alors ciao l’ennui, viva la nuit.

Sa solution pour échapper à cette condition, c'est l'alcool. Vous connaissez, non ?


J’vais passer chercher Jean-Paul, Jean-Pierre et toute la compagnie

Josephine, Maryline, Catherine, Caroline.

il va passer chercher Jean-Paul, Jean-Pierre, et d'autres proches partageant sa condition.


J’vais passer prendre mon p’tit frère même ma grand-mère si elle s’ennuie

Amandine, Colombine, Adeline et sa cousine.

il compte entraîner dans son désespoir Corentin, son petit frère de 10 ans, et sa grand-mère qui s'apprêtait pourtant à passer une soirée calme et sereine à sa chère maison de long séjour.


Jusqu’au petit jour on ira faire

La fiesta, la fiesta On va danser et lever nos verres La fiesta, la fiesta Ce soir on est les rois de la terre La fiesta, la fiesta On finira la tête à l’envers La fiesta la fiesta iiiiiiiiaaaaaaaaaaaaa

il en est à 4 demis ingérés.


Aïe ma belle, j’ai passé toute la semaine dans le brouillard

Alors fini l’enfer et la galère.

Outre son travail aliénant, sa situation personnelle n'est pas rose non plus. Embrumée, semble-t-il.


Aïe ma belle, ce soir y’a confettis sur les boulevards

Viva la renéga, la sangria.

Pour échapper à son malheur, le narrateur use des artifices populaires. Il évoque ici les confettis, mais on peut imaginer qu'il s'est aussi procuré langues de belle-mère, sarbacanes et chapeau pointu. Après les bières, il en est maintenant à la sangria.


On va exploser la nuit en entraînant les plus jolies

Eglantine, Coraline, Clémentine, Géraldine Y’a pas de mal à se faire du bien Même nos mamans l’on fait aussi Mélusine, Jocelyne, Mazarine et sa frangine.

Sans commentaires sur ses méthodes pour évacuer son stress. Toutes vont y passer, apparemment.


Jusqu’au petit jour on ira faire

La fiesta, la fiesta On va danser et lever nos verres La fiesta, la fiesta Ce soir on est les rois de la terre La fiesta, la fiesta On finira la tête à l’envers La fiesta la fiesta iiiiiiiiaaaaaaaaaaaaa

Toutes les bouteilles sont vides.

Ça va être ta fête.


Edward Khil.png  Portail de la Musique