Utilisateur:Tolosa/Tolosa vu par ses contemporains

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search
« Tolosa est un mec qui se pose en dictateur d'un site bidon qu'il croit maîtriser...
Il se pose comme un semblant de génie de l'humour
mais il a plus les traits d'un guignol qui a du succès dans son réseau de guignols...
 »
~ Un putois à propos de ce qu'il ne connaît pas.


« Il a osé dire que la sencyclopédie n'était pas fiable ?
Connaît-il Wikipédai qui n'est absolument pas fiable ?
 »
~ Sacha Guitry à propos du message précédent.


« La seule cause de cet article, c'est que les putois n'ont pas le sens de l'humour. »
~ Un belge qui passait par là.


Tolosa notre Ami

Tolosa-1.jpg

Où es tu Tolosa, notre inénarrable râleur, notre singe besogneux ? Un mustélidé à l'odeur pénétrante et pestilentielle vient décharger ses glandes sur ta personne et tu ne dis rien... Voilà bien l'esprit de la chose. Qui se baisserait encore pour relever ce genre d'ineptie ? D'une chiquenaude désabusée on envoie l'intrus au dépotoir.

Hé oui, nous voilà bien loin des travaux de force... Mais qui est donc, Tolosa ?

Il se sent, dans la même minute, tout à fait lucide et complètement idiot. Son esprit est un rendez-vous de banalités, de pensées communes et publiques, de superstitions bourgeoises, d'idées qu'on pourrait dire surmoulées, de préjugés épidémiques. Il possède cette terrible sottise enfin, la plus impatientante de toutes, la sottise éduquée et façonnée, l'ignorance acquise. C'est un moine tantôt inventant d'anciens miracles, tantôt en fabriquant de nouveaux, et nourrissant de fables et de prodiges l'ignorante stupidité du peuple, qu'il trompe pour le dépouiller. Ce n'est pas la première couillonnade qu'il fait et ce ne sera pas la dernière. Il a beau mêler la plaisanterie à la plainte, sa détresse n'en est pas moins pitoyable.


Tolosa Dictateur, et ta Soeur ?

Tolosa-3.jpg

Mais si, allons... parlons de sa soeur. L'homme qui n'a pas connu l'influence féminine d'une sœur dans son jeune âge se reconnaît souvent à on ne sait quoi d'un peu dur, ce qui n'est pas le cas de Tolosa.

Tolosa : Vous pouvez causer devant Mélanie. Il n'y a pas de danger, c'est ma frangine.
Mélanie : Je t'aime bien, mon grand frère stupide, mais t'épouser ! Demande-moi aussi de me faire nonne, pendant que tu y es...
Tolosa : Ah ! Ce plaisir mêlé de frayeur, qu'éprouve la jeune vierge prête à passer dans les bras d'un époux...
Mélanie : Tu ne vois pas faux, comme le supposent les sceptiques subjectifs; tu vois borné.

Tolosa ne se maria jamais avec sa soeur. Il dira plus tard : "Elle était pénétrée pour moi d'une passion si sincère! Ne m'a-t-elle pas offert plus de dix fois de s'enfuir avec moi et d'aller nous faire marier par un prêtre qu'elle connaissait du côté de Saint-Sernin."

Ce n'est donc pas un dictateur, loin s'en faut. On a dit qu'il se donne des airs de dictateur et de sauveur du site... C'est absolument faux. C'est un bon tyran qui veut bien faire le meilleur usage de son autorité souveraine, mais qui la maintient absolument. Et c'est tout.


Tolosa un Génie de l'Humour

Les fées et les génies! Où sont-ils, ces êtres qui peuvent tout, et qui, d'un coup de baguette, vous font entrer dans un monde de merveilles?

Cet aimable et piquant Tolosa, cet esprit lutin d'un monde si riant, c'est un farfadet, que ses évolutions font quelquefois paraître grave. C'est un sylphe gracieux et léger qu'un rien blesse, car il est difficile d'être un pur esprit et de nourrir de pures amitiés.

Il s'est fait aussi une grande réputation par son humour et par la naïve originalité de son esprit.
Il voulut connaître toute l'étendue du rire, et, à cet effet, sortit un peu de ce silence hautain et obstiné avec lequel il repoussait ses camarades. Ce fut alors qu'on se vengea de lui. Ses avances furent accueillies par un mépris qui alla jusqu'à la dérision.
Il descend de la haute éloquence à la familiarité, et passe de la plaisanterie au raisonnement, sans jamais blesser le goût ni le lecteur. L'ironie est son arme favorite... «Plus nous allons et plus la vie nous semble une bouffonnerie, qu'il faut prendre et quitter en riant» nous dit-il fréquement.


Tolosa le Guignol

« Il m'a banny »
~ Un poney à propos de son blocage
« C'est un guignol, il m' a agraissay par surprise et m'a plaqué »
~ 79.85.133.23 à propos de son œuvre qui l'a consacré à vivre comme un poney sans le sou.


Tolosa un guignol ? Allons donc ! Tout le monde le sait, Guignol est lyonnais... Lyonnais, ce qui n'est pas le cas de T.o.l.o.s.a. Quoique son œuvre immensément joyeuse et gaie soit une guignolerie très amusante.

Ah! Certes, il est drôle, le Tolosa, avec ses grandes jambes d'araignée et son petit corps, et ses longs bras, et sa tête en pointe surmontée d'une flamme de cheveux rouges sur le sommet du crâne. C'est un clown, un clown paysan, naturel, né pour faire des farces, pour faire rire, pour jouer des rôles, des rôles simples puisqu'il est fils de paysan. "Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari." comme il le dit si bien lui-même.

Pour un bouffon la métaphore risquée est de droit et le propre d'un fou c'est de dire çà et là des choses étranges et folles par l'expression, vraies et sages par la pensée. C'est un marchand de couleurs, épigrammatique et turlupin, se signalant entre tous.
Il fait le pitre, des tours de passe-passe et de jonglerie avec des ustensiles de cuisine, des exercices d'acrobatie, le grand écart, et il marche sur les mains pour faire rire les petits.


Et sa mère, alors ?

Bou... Elle est contente de son pichoune la mama !





Description des administrateurs par les utilisateurs et les Poneys :
Marie IreneTolosaThaumasnot
Qu'avez-vous pensé de Tolosa ?
Please vote below. Results will be shown when you have voted.
You are not entitled to view results of this poll before you have voted.
There were 0 votes since the poll was created on 07:59, 8 April 2019.
poll-id A8C932023D93593AF6547053F0F29141



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.