Columbo

From Désencyclopédie
Jump to navigation Jump to search


Peter Falk, l'acteur interprétant le lieutenant Columbo.

Columbo est une série télévisée policière américaine suivant les péripéties un tant soit peu approximative du lieutenant Columbo, un inspecteur de police en apparence un peu simplet, brouillon et laborieux. Il se révèle en réalité très intelligent, obstiné et perspicace.

Columbo est vêtu d'un imperméable froissé de couleur claire variant entre le beige et le gris sale, d’une chemise crème ou jaune pâle, d’une cravate sombre et fine, de chaussures élimées. Il tripote souvent un cigare (qu’il achète au supermarché), soit allumé, soit mâchouillé.

L’originalité de la série réside dans le fait que le spectateur connaît l’assassin dès le début de l'épisode. L’intérêt de l’intrigue consiste à découvrir de quelle façon l’enquêteur parviendra à démasquer le criminel.

Présentation du concept la série

L'intégrale de la saison Pierwszy de Columbo en DVD

Chaque épisode de la série, à l'exception d'un ou deux qui font donc office d'exceptions, c'est logique, suit un déroulement extrêmement rigide. Dans la première partie, un criminel entreprend un acte criminel (Comme par exemple : commettre un meurtre, faire exploser une bombe ou tout simplement créer un deuxième compte sur la sencyclopédie pour pouvoir falsifier les votes au BestOf d'un article sur une série télévisée américaine) puis on le suit tandis qu'il élabore un complexe plan pour ne pas se faire arrêter par les forces de l'ordre.

La deuxième partie de l'épisode voit l'apparition du personnage de Columbo, souvent de façon cocasse (Il peut, par exemple, se faire prendre par un clodo par un policier en uniforme ou bien en se faufiler sous un tapis à la recherche d'indices) qui ira ensuite systématiquement harceler le coupable jusqu'à ce qu'on arrive à la dernière partie du téléfilm : le piège.

Le piège est ainsi nommé car il consiste en un piège dont le but est de piéger le coupable qui finira donc par être piégé en plus d'être coupable, ce qui fait quand même beaucoup.

Bon alors, certes, dit comme ça, ça ne parait pas bien incroyable, on pourrait même se dire que ça semble faire part d'un aspect procédurier profondément chiant. Mais ça serait là passer à côté de ce qui fait le charme de la série, parce que même si les intrigues se déroulent toujours plus ou moins de la même manière, parce que même si le lieutenant lui-même semble plus ou moins être sorti de la même poubelle chaque semaine et bien au final, on a quand même un élément qui change à chaque fois : le méchant.

Et un grand méchant de Columbo, ça claque, ça fait des étincelles et après on appelle les pompiers parce que la télé à pris feu.

Bon, ça peut vous paraître encore un peu flou comme affaire. Donc je vous vais vous demander de bien vouloir mettre vos lunettes, c'est plus simple pour lire. C'est fait ? Bon, maintenant, histoire d'éclaircir ces explications, je vais vous concocter un petit exemple d'intrigue type, histoire que vous compreniez mieux de quoi je parle.

Exemple d'intrigue type d'un épisode de Columbo

Alors, plutôt que de vous ressortir un vrai synopsis de la série, on va en créer un de toutes pièces. Non, parce que les avocats de ABC, la chaine qui détient les droits de Columbo, sont assez féroces et ça m’emmerderais un peu qu'on se prenne un procès pour atteinte au droit d'auteur. Or donc, l'épisode du jour se nommera : « Columbo et la conspiration sencyclopédique]] »

Ouais, Columbo, c'est un peu comme Martine, le nom des épisodes, c'est toujours du type « Columbo fait ceci », « Columbo va à un endroit », « Columbo a mis des gants », etc.

Première partie : le crime et le subterfuge

L'épisode commence en plein milieu de la nuit avec un auteur de la sencyclopédie, WTHellias qui, après regardé un véritable épisode de Columbo, se dit : « Tiens, pourquoi j'irais pas écrire un article à propos de la série ? ». Malheureusement pour lui, il existe déjà un article sur la série, mais plutôt que de s'avouer vaincu et d'aller se coucher, il affirme haut et fort, pour que les téléspectateur l'entendent : « Qu'à cela ne tienne ! Cet article est tout pourri, je m'en vais l'assassiner le réécrire ! » Bon, jusqu'à la rien d'incroyable... Sauf que, après avoir plagié l'intro sur Wikipédia, WTHellias à l'air pensif. Triste même. il tourne son regard vers son mur de trophées où sont présent ses deux victoires aux BestOf. On comprends à son fabuleux jeu d'acteur qu'il devrait gagner un oscar qu'il est rancunier. Rancunier parce qu'il n'a jamais été apprécié par les élites de la sencyclopédie a ce qu'il estime être sa juste valeur d'auteur rigolo et original.

Bon alors, au passage, un type qui se plaint que personne ne le trouve drôle ou original et qui se permet de plagier l'intro de ses articles sur Wikipédia, c'est un peu un branque. Mais c'est aussi ça l’intérêt d'un bon méchant de Columbo, on adore le haïr et on est heureux quand le tas de vieux vêtement rapiécé qu'est Columbo arrive à prouver sa culpabilité.

WTHellias en train de préparer son crime.

Bref, de retour à WTHellias qui s'est décidé à commettre l'irréparable ; il va se créer un deuxième compte, ce qu'on appelle communément un faux-nez, pour finir l'article à sa place. Une fois l'article publiée, il pourra le nominer au BestOf avec son compte principal puis, pour s'assurer une victoire facile, il ira créer tout un tas d'un autres faux-nez qui iront voter pour lui. Satisfait de son plan, WTHellias rit à grand cœur : « Hahahaha ! ».

Après s'être essuyé les larmes qui s'était formée lors de son rire, il décide de re-rire une seconde fois, juste pour le plaisir : « Hahahaha ! »

Son ricanement enfin terminé, il passe à l'action : il crée le compte Définitivement pas le faux-nez de WTHellias. Le nom du nouveau compte est finement choisi : si un autre utilisateur du site décide de l'accuser de création de compte illicite, il pourra contre-argumenter qu'il n'est pas assez stupide pour affubler un nom aussi révélateur à son faux-nez. Il pourra même rediriger les soupçons vers Monsieur Brouillon.

Car Monsieur Brouillon était un sorte de rival de WTHellias, toujours plus drôle, toujours plus original, toujours plus sexy et c'en était trop pour WTHellias. Maintenant, en plus de tricher pour gagner au BO, il allait en plus faire bannir ce gros chenapan de Monsieur Brouillon en l'accusant d'avoir créer le compte Définitivement pas le faux-nez de WTHellias à des fins diffamatoires.

Pour conclure son méfait, il s'en alla falsifier une conversation entre lui et le "nouveau venu", prouvant de ce fait qu'ils sont deux personnes différentes. Il finira en rajoutant à son faux-nez une signature redirigeant vers Monsieur Brouillon, histoire de bien appuyer la culpabilité de son rival.

Deuxième partie : L'arrivée de lieutenant

Bon, avec cette exemple je pense que vous devez avoir une meilleure idée de ce qu'il se passe dans un article de la sencyclo- dans un épisode de Columbo, je veux dire. Ensuite, le reste du téléfilm suit un schéma simple : Columbo perce des trous dans l'alibi du coupable et ce dernier s'en défend comme il peut, mais petit-à-petit le lieutenant arrive a déterminer la vérité et PAF ! Le coupable est arrêté et envoyé au tribunal où il sera jugé non-coupable par vice de procédure parce que ce n'est pas autorisé d'harcèler constamment les suspects en fait.

Bon, je ne pense pas qu'il soit vraiment nécessaire de vous raconter en détail cette partie-là, ça tourne un peu en rond, mais il y a quand même quelque passage que je trouve important de vous expliciter, en particulier l'arrivé de Columbo lui-même.

Parce que pour une série qui est nommé d'après lui, c'est quand même étrange de ne le voir débarquer qu'après vingt minutes. Alors pour mieux faire passer la pilule, l'arrivé du lieutenant est souvent humoristique et mémorable. On se rappellera par exemple de l'épisode où Peter Falk surgit d'une bouche d'égout et le suspect le prend au premier abord pour une des Tortues ninja, ou celui où il arrive en parachute devant la maison de la suspect qui croit alors que la municipalité a décidé d'organiser un collecte de vêtement pour Emmaüs.

Bon, ce qui est important de comprendre, c'est que Columbo doit arriver sans que le suspect ne s'y attende, histoire de le prendre à court. Par exemple, vous pouvez le voir soudainement sortir des toilettes. En plus, c'est rigolo les toilettes, alors c'est parf-

Columbo22.png Columbo, sortant des toilettes, déclare :
Euh.. Bonjour, m'sieur, j'suis le lieutenant Columbo.

Hein quoi ? Mais qu'est-ce que vous foutiez dans mes toilettes ? Haha, c'est bien rigolo quand même !

Columbo22.png Columbo déclare :
J'm'excuse monsieur, mais un de vos voisins a appelé la police parce qu'il avait cru entendre une création de compte illicite en provenance de votre maison.

Pardon ? Mais c'est parfaitement absurde lieutenant Columbo, je n'ai rien entendu de la sorte et je vous prierez de bien vouloir sortir de chez moi incessamment sous peu !

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah, je suis désolé, mais on est obligé de bien tout vérifier quand on nous appelle, c'est la procédure m'sieur.

Comment ça la procédure ? Depuis quand c'est la procédure de sortir des chiottes des gens ! Haha, ça reste bien rigolo.

Columbo22.png Columbo, soudainement confu, déclare :
Mais m'sieur, c'est vous qui avez dit que ça serait rigolo si je sortais des toilettes. Êtes-vous en train de vous contredire ?

Bon écoutez lieutenant Columbo, vous êtes ici dans un maison de grand standing, si vous voulez aller faire des singeries, vous pouvez allez voir les gens de chez ArdKorPédia

Columbo22.png Columbo, se tournant vaguement en direction de la porte, déclare :
Ah oui d'accord je vois... Oui, ça fait sens... Bon, euh, je vais donc y aller.

Oui, c'est ça Columbo, au revoir...

Columbo22.png Columbo déclare :
Donc, euh... Au revoir, m'sieur, euh... Monsieur comment ?

C'est Monsieur WTHel-, euh... Je veux dire Monsieur Définitivement pas le faux-nez de WTHellias.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah tiens, c'est particulier comme nom ça, Définitivement pas le faux-nez de WTHellias... Hmmm... Monsieur Définitivement pas le faux-nez de WTHellias, ça me fait bien penser à... Mais oui, c'est turc comme nom, c'est ça ?

Non, c'est Polonais.

Columbo22.png Columbo, mâchouillant son cigare, déclare :
Polonais, tiens donc, j'ai de la famille en Pologne. C'est bizarre comme coïncidence... Oui, très bizarre.

Pas vraiment, non. Vous pouvez partir maintenant Columbo.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah oui, bien sûr, partir, c'est ce que je faisais. Excusez-moi, des fois, je me perds dans mes pensées... Hmmm... D'ailleurs en parlant de ça, j'avais un truc à vous dire.

J'espère sincèrement que le truc en question, c'était « Au revoir », parce que vous commencez à abuser de ma patience lieutenant !

Columbo22.png Columbo déclare :
J'comprends tout-à-fait, mais c'est important pour moi de bien vérifier que tout est carré dans mon enquête, sinon ça m'empêche de dormir la nuit. Vous comprenez ?

Bah disons que là, maintenant, au moment où j'écris ces lignes, il est 03:47, donc oui, je pense que je peux éventuellement faire l’effort de comprendre. Mais bref, que vouliez-vous me demander ?

Columbo22.png Columbo, curieux, déclare :
Ce que je voulais vous demander ? ... Mais qu'est-ce que j'ai bien pu vouloir vous demander... Ah oui, ça me revient ! Tout-à l'heure, vous m'avez dit qu'ici, ce n'était pas l'endroit pour faire des singeries... Mais cela ne va-t-il pas à l'encontre des principes du singe Darwin sur lesquelles la sencyclopédie est fondée ?

Ah d'accord, je comprends où vous voulez en venir Columbo. Mais vous n'y êtes pas du tout, en vérité, je voulais dire le mot « Connerie », mais dans Columbo, pas vous, la série, les suspects sont toujours très polis et ce, qu'importe les circonstances. Donc je me suis retenu de dire le mot grossier et j'y ai substitué le mot « Singerie », même si, avec le recul, ce n'était pas le bon termes à utiliser dans ce contexte.

Columbo22.png Columbo déclare :
D'accord, d'accord... Oui, j'vois... Dans Columbo, pas moi, la série, le suspect sont toujours polis... Ça fais sens... Et vous, vous êtes très poli... Oui oui, j'comprend, vous admettez donc être un suspect.

Ah putain de bordel de merde de pute de foutre de cul, bien sûr que non !

Columbo22.png Columbo, se dirigeant enfin vers la porte, déclare :
Ah, autant pour moi... Bon bah, j'vous laisse m'sieur.

C'est ça, laissez-moi Columbo... Purée, qu'il est lourd lui... Je sais que c'est son Modus operandi, mais c'est dur à supporter... Bon, j'en étais où moi ? Ah oui, je venais de finir la deuxième partie d'un enquête de Columbo. Bon, normalement, je devrais passer sur la troisième partie, le piège, mais avec le lieutenant qui rôde dans le coin, je vais éviter sinon, je le sens, il va débarquer et de dire qu'il m'arrête. C'est trop risqué, je vais plutôt passer à la partie sur la création de la série.

Création et diffusion de la série

William Link et Richard Levinson, deux hommes qui n'ont rien à voir avec le personnage de jeu-vidéo

Le personnage de Columbo fut crée en 1960 par deux types, William Link (Rien à voir avec le personnage de jeu vidéo) et Richard Levinson (Encore plus rien à voir avec le personnage de jeu vidéo). Il apparut en premier lieu dans un téléfilm intitulé Enough Rope, ce qui en français veut probablement dire quelque chose, mais je ne vois pas forcément l’intérêt de traduire ça, donc zut.

Le duo Link/Levinson transposa ensuite le téléfilm en pièce de théâtre en 1962, cette intitulé Prescription: Murder, prouvant donc que ça ne servait bien à rien de traduire Enough Rope puisque de toute façon même les créateurs du bousin trouvaient le nom pourri. La pièce sera ensuite réadapté dans l'autre sens en 1968 pour un nouveau téléfilm nommé Prescription: Murder, encore une fois et enterrant définitivement Suffisement de corde. A noter qu'il s'agit là de la première apparence de Peter Falk en tant que Columbo, un rôle qu'il reprendra pour le début de la série en 1971 et qu'il incarnera jusqu'à sa mort en 2011.

Après la conclusion de la série, le personnage sera de nouveau repris au théâtre en France en 2016, avec un énième adaptation de Meurtre sous prescription parce qu’apparemment le temps est bien cyclique comme les gens qui n'ont rien compris à Nietzsche s’évertue à le répéter. A ce train, on aura le droit à un nouvelle série télévisée Columbo d'ici 2025 avec probablement Kev Adams dans le rôle-titre.

Enfin bref, la pièce de 2016 a vu Martin Lamotte enfiler l'imperméable mal odorant de Columbo, parce que pourquoi pas après tout. Elle fut jouée au théâtre Mich-

Columbo - Martin Lamotte.jpg Columbo, soudainement interprété par Martin Lamotte, déclare :
Hé ! Salut les cons ! C'est moi, Martin Lamotte, le célèbre acteur frança- Euh pardon, j'veux dire Columbo, le célèbre inspecteur joué par un célèbre acteur français du nom de Martin Lamotte !

Martin Lamot- J'veux dire Columbo ? Mais qu'est-ce que c'est que cette mascarade plutôt mal jouée ?

Columbo22.png Columbo, de nouveau joué par Peter Falk, dieu merci, déclare :
Ah, excusez-moi m'sieur, mais comme je vous ai entendu parler de la fois où j'ai été interprété par Martin Lamotte, je me suis dit que ça pouvait peut-être vous arranger au niveau de votre article si j'étais joué par Martin Lamotte justement.

Et qu'est-ce qui vous as fait penser qu'il existait une quelconque situation où être joué par Martin Lamotte arrangerait qui que ce soit ?

Columbo22.png Columbo, se rendant compte de sa boulette, déclare :
Oui... Oui, vous avez parfaitement raison, j'ai été un peu sot pour le coup... Bon, je vais vous laisser à votre article alors m'sieur.

Faites donc cela, Columbo.

Columbo22.png Columbo déclare :
Bien, bon... Au revoir alors... Ah mais non ! J'ai presque failli oublier !

Que voulez-vous dire lieutenant ?

Columbo22.png Columbo, quelque peu perdu dans ses pensées, déclare :
Excusez-moi m'sieur, j'étais venu exprès pour ça, mais avec Martin Lamottte, ça m'a sorti de la tête... Vous aviez bien raison, ce n'est jamais utile d'être joué par Martin Lamotte... En effet oui...

Alors écoutez Columbo, je n'ai pas vraiment le temps pour ça, il que j'aille m'asseoir au près de la fenêtre et que je mette mes doigts dans mon ne-

Columbo22.png Columbo déclare :
Mais... Cette réplique, m'sieur, vous ne l'auriez pas plagiée à François Pérusse, non ?

COLUMBO, VENEZ EN AU FAIT, S'IL VOUS PLAIT !

Columbo22.png Columbo, surpris par le ton de son interlocuteur, déclare :
Oh mais, j'allais y arriver m'sieur, pas la peine de s'énerver... En fait, je voulais vous parler de votre nom là.

Mon nom ? Mon pseudo vous voulez dire, je ne m'appelle pas vraiment WTHelli- J'veux dire Définitivement pas le faux-nez de WTHellias dans le vrai monde, c'est juste un nom de plume pour quand j'écris n'importe quoi sur internet.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah mais je m'en doutais bien m'sieur... C'est juste que c'est étrange comme pseudo "Définitivement pas le faux-nez de WTHellias"... J'veux dire pourquoi inclure le pseudo d'autre auteur, le terme "Faux-Nez" et un déni évident ? On pourrait presque croire que vous essayez de signaler, de façon humoristique, que vous êtes le faux-nez de WTHellias !

Quoi ? Columbo, m'accuseriez-vous d'être un faux-nez ? C'est très grave comme accusation vous le savez, je pourrais aller me plaindre auprès de votre supérieur, vous savez ! Mais comme je me sens d'humeur magnanime, je vais vous épargner. Et puis même tant que j'y suis, je vais vous dire l'origine de mon pseudo : c'est du turc. Et ça signifie : "Paix dans le pays, paix dans le monde". Je pense que maintenant tout est expliqué, et vous n'avez plus à vous en faire, n'est-ce pas Columbo.

Columbo22.png Columbo, semblant satisfait de l'explication, déclare :
Oui... Je suppose que ça devrait suffire... Oui, c'est bon... Et bien, merci bien m'sieur pour votre réponse, je vais vous laiss... Attendez un instant, ne m'aviez-vous pas dit que votre pseudo était d'origine polonaise, pas turc ?

Oh vous savez, lieutenant, moi et la géographie, c'est pas ça.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah oui... Je vois... Ça reste tout de même étrange qu'une phrase en polonais/turc forme une phrase qui n'a rien à voir en français, non ? Ça serait plus logique si c'était la signification en français qui était vraiment importante, ne pensez-vous pas ?

Mais Columbo... J'ai comme l'impression que vous sous-entendez que je suis en train de mentir. Pensez-vous toujours que je suis le faux-nez de WTHellias ? Mais voyons, c'est parfaitement absurde ! Tenez, regardez, j'ai eu une conversation avec lui sur ma page de discussion un peu plus tôt, je vous mets un lien : LIEN. Vous voyez, on me voit discuter avec lui, c'est donc impossible que je sois lui !

Columbo22.png Columbo déclare :
Oui... En effet, je devais avoir tort. Bon et bien, je pense que j'ai fini avec mes questions, je vais retourner au poste.

Oui, au revoir Columbo... Il est soulant à la fin lui...

Les particularités de Columbo

Columbo, la série sur l'inspecteur, pas l'inspecteur de la série, est assez atypique dans le domaine des séries policières et ce, en plusieurs points que je vais maintenant rapidement énumérer avant que l'autre con ne revienne, allez hop c'est parti !

Arabesque : un exemple de whodunit classique.
Columbo - Arabesque.jpg
Magnify-clip-ltr.svg
Euqsebara : un exemple de whodunit inversé.

Le "reverse whoddunit"

Columbo, le feuilleton, pas l'homme, est l'un des rares exemple télévisuel de "reverse whodunit". Ce terme anglais barbare peut, grosso modo, se traduire par "Inverse de qui que c'est qui la fait", ce qui ne veut absolument rien dire, mais ce n'est pas parce que l'expression de base ne veut rien dire, c'est juste que j'ai fait exprès de mal la traduire pour créer un effet comique. Parce qu'être drôle, c'est notre métier !

Et aussi parce que le gouvernement m'impose des quotas de rigolatrie.

Bon bref, pour faire simple, un "whodunit" désigne le type d'intrigue se basant sur la question "Qui que c'est le coupable". Le spectateur ne sait pas qui c'est et va donc suivre le policier/détective privé/docteur misanthropique qui boîte dans son enquête, le suspense reposant sur la découverte, au fur et à mesure des indices, de l'identité du meurtrier/de l'assassin/de la maladie qui n'est définitivement pas le lupus.

Columbo s’inscrit donc en faux de cette tradition narrative. Dès le début, on sait qui a commis le crime, c'est l'exact inverse d'un "whodunit" (Ou "reverse whodunit", pour les trois au fond qui ne suivent pas) où l’intérêt n'est pas dans la découverte du coupable, mais repose sur comment que le héro va piéger le coupable.

Et alors autant ça crée une tension dramatique entre le protagoniste, Columbo (L'inspecteur, pas la série) et l'antagoniste, le coupable, qui est plutôt intéressante à suivre. Autant niveau suspense, c'est complètement naze. C'est un peu comme si au début de Sixième sens, on vous dévoilait immédiatement que Bruce Willis, à la fin, il se sacrifie pour détruire la météorite. Ça nique un peu le concept du retournement de situation, non ?

Columbo22.png
Columbo, rentrant dans la pièce en faisant le poirier, déclare :
Bah vous voyez m'sieur, moi ça me retourne toujours autant quoi qu'il arrive !

Ah ! Columbo, mais vous avez vraiment décider de me harceler aujourd'hui ! Et puis de arrêter de faire le poirier, vous allez vous faire mal.

Columbo22.png Columbo déclare :
Excusez-moi, m'sieur, mais depuis la dernière qu'on s'est parlé, y'a comme un petit truc qui n'arrête pas de me chiffonner.

C'est pour ça qu'il est tout plié votre imperméable ?

Columbo22.png Columbo déclare :
Hein quoi ? Ah ça ? Non, c'est juste que je me roule par terre avant d'emmerd- d'interroger mes suspects. C'est une technique policière avancée, vous comprenez m'sieur ?

Absolument pas, mais je vais faire comme si, parce que j'ai pas envie de perdre quinze minutes à ignorer vos explications sur le sujet. Bref, quelle question absurde vouliez-vous me poser ?

Columbo22.png Columbo, sortant un papier de sa poche, déclare :
Une question ? ... Ah oui, ça me revient, c'était à propos de cette histoire de faux-nez. Vous m'aviez dit que c'était impossible que vous soyez WTHellias, mais en fouillant dans l'historique de la page, j'ai trouvé ceci :


Columbo - Historique et ramzy.jpg


Columbo22.png Columbo déclare :
Et quand j'ai vu ça, j'ai dit « C'est étrange » à ma femme, parce que M. Définitivement pas le faux-nez de WTHellias, d'après ce que vous m'aviez dit, c'est vous tout seul qui aviez débuté la réécriture de cet article, pas WTHellias. Mais pourtant d’après l'historique, c'est lui qui a commencé... Vous comprenez pourquoi ça m'a paru étrange, m'sieur ?

Euh... Non... Mais euh... Mais c'est parce que je lui avais demandé si c'était possible de réécrire l'article, vous voyez ? Il a dû faire de la place sur cette page pour préparer mon arrivé je suppose.

Columbo22.png Columbo, trouvant cette explication étrange, déclare :
Ah bon ? Mais c'est encore plus étrange...

Pourquoi donc ?

Columbo22.png Columbo, perdu dans ses pensées, déclare :
Bah, vous voyez m'sieur, sur la page de discussion qui vous m'avez montré tout à l'heure, ça avait l'air d'être la première interaction entre vous et WTHellias. Et tout de suite, la première chose que je lis c'est WTHellias qui dit : « Salut, je viens de voir que tu t'es lancé dans une réécriture de Columbo. ». Vous voyez mon problème, m'sieur ? Il ne vous a contacté qu'après le début de la relecture ! Ça ne colle pas avec ce que vous m'avez dit. Très très étrange, en effet...

Ah ! Mais je comprends maintenant votre erreur, monsieur Columbo.

Columbo22.png Columbo, surpris, déclare :
Ah bon ?

Mais bien sûr, vous partez de la théorie que la première fois que nous avons communiqués, c'était sur ma page de discussion, alors que pas du tout ! Je lui ai envoyé un mail en passant par l'interface du wiki pour lui expliquer mon désir de réécrire cet article. Et je me suis fait promptement engueuler pour l'avoir emmerder sur son adresse perso. Mais il a quand même bien voulût m'aider et a bazardé l'ancien article.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah d'accord... Oui, ça explique tout. Oui oui oui...

... Vous êtes satisfait Columbo ?

Columbo22.png Columbo déclare :
... Hein pardon ? Euh... Oui oui, je suis satisfait, je vais m'en aller maintenant, merci bien de votre collaboration m'sieur.

Bien. Au revoir Colum- Mais pourquoi est-ce que vous vous mettez dans cette poubelle Columbo ???

Columbo - Poubelle Portrait.jpg Columbo, en train de se mettre lui-même à la poubelle, déclare :
Bah, vous savez m'sieur, mon truc, c'est que j’apparait toujours de la façon la plus incongrue possible à chaque nouvelle scène et là, j'ai vu cette poubelle qui trainait et je me suis dit : pourquoi pas ?

Parce que vous avez l'intention de revenir ?

Columbo - Poubelle Portrait.jpg Columbo déclare :
Mais bien sûr m'sieur, elle est pas finie cette enquête ! Bon allez, à la prochaine.

... Et merde.

Le deuxième crime

Logo de la deuxième saison de la série La Crim'

Je pense qu'il est important de rappeler que la série Columbo, pas le lieutenant, était composée de téléfilm d'une longueur variant être 75 et 98 minutes, contrastant avec les 42 minutes forcément plus rythmées d'une quelconque autre série policière où un monsieur mets et retire des lunettes de soleil à la chaine. Cette durée anormalement longue força les scénaristes de la série à devoir incorporer des péripéties supplémentaires à l'intrigue, histoire que ma tante Alberte ne s'endorme pas devant sa télé. Car on parle ici de Columbo, le programme télé, pas l'homme, et non pas de Derrick, la série teutonne, pas l'inspecteur teuton. De toute façon, c'était un nazi alors maintenant France 3 est obligé de diffuser quasi-uniquement des jeux télévisés pour endormir ma tante Alberte.

Euh... Je suis un peu partie en hors sujet là, revenons à nos moutons. Comme le concept même de la série consiste à suivre principalement le coupable plutôt que l'inspecteur, les scénaristes n'ont pas eu a chercher bien loin pour trouver comme rajouter des rebondissements : il suffit de faire commettre un second crime au meurtrier. Et pour bien coller avec l'aspect ultra structuré de la série, ce deuxième crime est fréquemment commis par le coupable dans le but de couvrir ses traces. Du coup, à partir de la quarantième minute, on se retrouve assez souvent avec soit un témoin gênant qui se fait balancer par une fenêtre, soit un personnage secondaire qui se retrouve victime d'un coup monté et accusé du crime original.

Dans quelques rares cas, le deuxième crime peut être commis en réaction à l'enquête de Columbo, par exemple si ce dernier indique à l'assassin qu'une preuve cruciale est peut-être caché dans la chambre de la victime, le meurtrier ira probablement la détruite en mettant le feu à la chambre, puis à la maison toute entière, puis à toute la ville de Los Angeles pour être vraiment sûr de son coup.

Ensuite, le deuxième crime n'arrive pas toujours et si il arrive, il peut prendre une variété de formes différentes, c'est un peu la fête du slip et ça dépend de de l'auteur. Tiens, afin de mieux illustrer ceci, on va reprendre l'exemple d'épisode dont on a parlé plutôt. Là, WTHellias est bien embêté parce qu'il semble que le lieutenant ait bien compris que le compte Définitivement pas le faux-nez de WTHellias était son faux-nez. Plutôt que d'attendre que Columbo trouve une preuve accablante en allant fouiller du côté de la page utilisateur du compte falsifié, il se décide à élaborer un plan diabolique.

Dans un premier temps, il va ajouter de fausses informations compromettantes concernant Monsieur Brouillon sur la page utilisateur de Définitivement pas le faux-nez de WTHellias puis se déconnecter du compte. Il ira ensuite se reconnecter sur son compte principal, WTHellias. Comme il est administrateur ET corrompu, il va ensuite pouvoir assassiner ce compte gênant... Pardon, je veux dire le bloquer indéfiniment.

Monsieur Brouillon
Et hop ! Un témoin faux-nez en moins !
Wikipedia-logo-fr.png

Cet article, basé sur le texte de Wikipédia «Columbo», est disponible uniquement sous licence GFDL.

Après avoir commis cet acte atroce, WTHellias se dit que pour bien couvrir ses arrières, il devrait jouer le rôle de l'admin consciencieux et ajouter une boîte pour signaler que l'intro de l'article a été chouravé à Wikipédia. Satisfait de son méfait, il décide ensuite que je devrais arrêter de parler à la troisième personne que je parle de moi, c'est bizarre en fait...

Bon, je pense qu'avec ça, Columbo ne sera pas en mesure de me choper. Et bah tiens, en parlant de lui, voilà sa poubelle !

Columbo - Poubelle.png

Allez lieutenant, sortez de là ! Je sais que vous êtes dedans, je vous ai vu y rentrer, vous vous souvenez ? ... Columbo ?

Columbo - Fenetre Portrait.jpg Columbo, à la fenêtre, déclare :
Oui m'sieur ! Je suis à la fenêtre !

Ah ! Columbo, mais qu'est-ce que vous foutez dehors ! Je vous ai vu rentrer dans la poubelle !

Columbo - Fenetre Portrait.jpg Columbo, à la fenêtre, déclare :
Ah ça, m'sieur, vous allez rire, j'avais dit que je voulais faire effet de surprise en sortant de la poubelle, mais puisque vous m'avez vu rentrer dedans, ça ne marchait plus en fait comme vous saviez où j'étais. Donc à la place, je suis allé à la fenêtre et... Euh... Attendez, vous permettez que je rentre ?

Oui, bien sûr Columbo, au point où on en est, je vois pas pourquoi je vous empêcherai de rentrer.

Columbo - Fenetre 2 Portrait.jpg Columbo, tentant de passer avec bien du mal par la fenêtre, déclare :
Merci bien m'sieur. Ah. C'est pas simple d’enjamber ce truc. C'est mal foutu comme système d'entrée.

En même temps, une fenêtre, c'est pas censé être un "Système d'entrée". Ce qui vous décrivez là lieutenant, ça s'appelle porte.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah mais oui bien sûr, une porte ! Ma femme n'arrête pas d'en parler. Elle est chauffagiste à mis temps, vous comprennez ?

Euh... Non, là vraiment je ne vois pas le lien entre les portes et le chauffage...

Columbo22.png Columbo, bien embêté, déclare :
Et bah moi non plus et ça m'ennuie un peu, je me demande si elle ne nous commence pas un début d'Alzheimer en ce moment... Enfin bref, pourquoi vous m'avez appelé m'sieur.

Je ne vous ai pas appelé Columbo, c'est vous qui êtes entré par la fenêtre. Et là, normalement j'irais bien enchaîner sur une blague à base d'Alzheimer à votre égard, surtout que vous en avez déjà fait une, donc ça aurait été ultra raccord, mais vu comment l'acteur qui joue votre rôle a fini ses jours, ça serait de bien mauvais goût.

Columbo22.png Columbo, surpris, déclare :
Attendez, vous voulez dire que Martin Lamotte a eu Alzheimet et est mort ?

Quoi ? Mais non, je parle de Peter Falk ! Martin Lamotte n'est pas mort. En tout cas, pas au moment où j'écris ces lignes... Non, mais je me sens obligé de rajouter cette dernière précision, parce que je sais très bien que je n'irai pas corriger cette blague le jour où Lamotte mourra vraiment.

Columbo - Martin Lamotte.jpg Columbo, soudainement interprété par Martin Lamotte, déclare :
Haha, bande de cons, je ne mourrais jamais ! Je suis immortel ! Et je suis aussi Martin Lamotte ! Les deux en même temps ! Dans l'cul, hahaha !

Ah ! Mais arrêtez ça Columbo, ça fait peur !

Columbo22.png Columbo, qui s'est calmé avec son imitation de Martin Lamotte, déclare :
Ah, excusez-moi m'sieur Définitivement pas le faux-nez de WTHellias, j'ai pas fait exprès, c'est purement du réflexe là.

Ouais, il est bizarre votre réflexe quand même... Ah, par contre, je vous prie de m'excuser lieutenant Columbo, mais je ne suis pas Définitivement pas le faux-nez de WTHellias

Columbo22.png Columbo déclare :
Vraiment ?

Oui vraiment, je suis WTHellias, un administrateur consciencieux. Même que je peux le prouver, j'ai ajouté un panneau pour dire que l'intro avait été plagiée à Wikipédia ! Un admin pas consciencieux, il n'aurait jamais fais ça, vous en conviendrez !

Columbo22.png Columbo déclare :
Plagiat de Wikipédia, vous dîtes ? Hmmm, c'est très intéressant tout ça, m'sieur... Très très intéressant... Et vous me dîtes que vous n'êtes Définitivement pas le faux-nez de WTHellias ?

C'est exa-C'est cel-C'est ce que j'a-C'est cédill-

Oui.

Columbo22.png Columbo, feignant la confusion, déclare :
Ah bah c'est bizarre monsieur, parce que vous aviez l'air de savoir que j'étais dans la poubelle. Mais si vous n'êtes pas Définitivement pas le faux-nez de WTHellias, vous ne pouviez pas savoir que j'étais dans la poubelle !

Non, mais si je le savais, c'est parce qu'en tant qu'admin consciencieux, j'ai li l'article. Et donc, je vous ai vu rentrer dans la poubelle. Voilà, j'espère que ça vous convient comme réponse.

Columbo22.png Columbo déclare :
Lire l'article, d'accord, je vois... Oui... Mais vous êtes vraiment sûr que vous n'êtes pas Monsieur Définitivement pas le faux-nez de WTHellias, parce que vous lui ressemblez vraiment.

Je ne vous suis pas... Que voulez-vous dire par là, "je lui ressemble".

Columbo22.png Columbo déclare :
Bah, vous et lui, c'est la même police d'écriture, noire sur fond blanc, avec les mêmes liens bleus. Vous comprenez pourquoi j'ai vraiment l'impression que vous vous ressemblez ?

Bon alors là Columbo, vous êtes tombé bien bas, si nos polices d'écriture sont les mêmes, c'est parce que tous le site est comme ça. C'est standardisé. Non mais parce qu'en suivant cette ligne de pensée, vous allez finir par me dire qu'il n'y a dire qu'un seul auteur sur la sencyclopédie et que je suis donc très probablement le faux-nez d'Hercule qui lui-même était le faux-nez de Philo et que de toute façon, ce dernier avait juste plagié ses textes à une biographie signée Peter Griffin, parue aux Etats-Unis, en 1985... Euh...

Bref, ce que j'essaie de dire lieutenant Columbo, c'est que votre argument ne tiens pas debout. Et de toute façon, je ne sais pas pourquoi on parle encore de Définitivement pas le faux-nez de WTHellias, je l'ai banni, il ne posera plus de problème.

Columbo22.png Columbo déclare :
Banni ? Il est banni du site.

Oui lieutenant Columbo, il est banni.

Columbo22.png Columbo déclare :
Mais pour quel motif ?

C'était de toute évidence le faux-nez de Monsieur Brouillon.

Columbo22.png Columbo, surpris, déclare :
Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?

Et bien, pour commencer sa signature, présente sur sa page de discussion par exemple est la suivante : « Monsieur Brouillon (discussion) ». Comme vous pouvez le constater, il s'est raté en créant sa fausse signature en mettant son vrai pseudo. C'est bête, n'est-ce pas.

De plus, il a ajouté sur [[Utilisateur:Définitivement pas le faux-nez de WTHellias|sa page utilisateur], peu de temps avant de se faire bannir, le message : « Je suis secrètement le faux-nez de Monsieur Brouillon ». Probablement pour soulager sa conscience après que vous l'ayez interroger en profondeur. Donc, bravo lieutenant, grâce à vous, on a réussi à choper ce petit saligaud de Monsieur Brouillon ! Et je vous promets que dès que l'article est fini, je veux l'enculer le bannir à son tour. Vous pouvez donc partir l'esprit en paix Columbo.

Columbo22.png Columbo, perdu dans ses pensées, déclare :
Ah... Si vous le dîtes... Le faux-nez de Monsieur Brouillon donc ?

Oui, c'est exactement cela.

Columbo22.png Columbo, se dirigeant vers la porte, déclare :
Et bien dîtes donc... Je vois je vois... Bon, puisque le coupable a été trouvé, je vais vous laisser à votre article je pense...

Oui. Adieu lieutenant Columbo.

Columbo22.png Columbo, se retournant, déclare :
Juste une dernière petite chose...

...

Quoi donc, Columbo ?

Columbo22.png Columbo déclare :
Pourquoi continuez-vous cet article si c'était celui du faux-nez de Monsieur Brouillon ?

Euh... Et bien vous voyez, en tant qu'administrateur consciencieux, je ne peux me permettre de laisser un article à moitié fini en plein milieu de la . Ça ne fait pas propre.

Columbo22.png Columbo déclare :
Ah oui bien sûr. Bon, au revoir m'sieur.

Oui, au revoir...

Le personnage de Columbo

Retour vers l'exemple d'intrigue type d'un épisode de Columbo

Troisième partie : Le piège


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Columbo22.png Columbo, revenant à la dernière minute, tel un méchant de film d'horreur, déclare :
Juste une dernière petite chose...

Non, mais là, l'article, il est fini, alors foutez-le camp, Columbo.